12082021Headline:

Afghanistan : une joueuse de l’équipe féminine de volley-ball décapitée par les talibans

Une jeune athlète de 17 ans, membre de l’équipe féminine afghane de volley-ball, a été décapitée par les talibans, à Kaboul, la capitale du pays, en raison de son appartenance à une équipe sportive.

Mahjabin Hakimi, la jeune et talentueuse volleyeuse afghane, n’est plus. La joueuse a été assassinée par les talibans en début du mois d’octobre, rapporte le Persian Indépendant. L’un des entraîneurs de l’équipe nationale féminine de volley a confirmé que l’athlète avait été tuée, ajoutant que personne d’autre, hormis la famille de Mahjabin, ne connaissait l’heure et la manière exactes.

Les talibans décapitent une joueuse de volley-ball montante et publient une photo en ligne, selon l’entraîneur
Mahjabin Hakimi, volleyeuse afghane, assassinée par les Taliban
Selon l’entraineur, le meurtre avait probablement eu lieu début octobre, mais l’affaire avait été gardée secrète, car sa famille avait été sérieusement menacée. Après la chute du gouvernement précédent, précise-t-il, les athlètes féminines de tout l’Afghanistan ont été confrontées à une grave menace pour leur sécurité; les talibans les ont poursuivies et ont fouillé les domiciles d’un certain nombre d’entre elles dans diverses villes.

Peut être une image de 5 personnes et personnes debout

Après le meurtre de Hakimi, le groupe a récemment publié des photos de sa tête sur les réseaux sociaux, pour donner un avertissement solennel aux autres. Un certificat de décès qui a émergé a montré qu’elle était peut-être décédée une semaine avant que les talibans ne prennent le contrôle à la suite du retrait des États-Unis et de leurs alliés, de l’Afghanistan.

Faut-il le rappeler, des dizaines d’athlètes féminines ont fui l’Afghanistan par crainte pour leur vie, depuis que les talibans sont revenus au pouvoir, en août dernier. Les talibans ont interdit tous les sports aux femmes depuis leur arrivée au pouvoir et n’ont pas encore autorisé les filles à retourner à l’école pour suivre une éducation. « Tous les joueurs de l’équipe de volley-ball et le reste des athlètes féminines sont dans une mauvaise situation, dans le désespoir et la peur », a déclaré l’entraîneur, selon le Persian Independent.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles