07192024Headline:

Amérique/ Présidentielle 2020: une nouvelle page à Donald Trump par la Cour suprême

Nouveau revers pour Donald Trump avec le rejet par la Cour suprême d’un recours républicain contre les suffrages obtenus par Joe Biden en Pennsylvanie.
La Cour suprême des États-Unis qui compte trois magistrats nommés par Donald Trump sur neuf, n’a pas motivé sa décision, la première sur le sujet depuis que le président républicain s’est lancé dans une guérilla judiciaire pour contester sa défaite face au démocrate Joe Biden. Le temple du droit américain a rejeté mardi un recours déposé par des alliés républicains de Donald Trump qui réclamaient l’annulation de jusqu’à 2,5 millions de suffrages en faveur de Joe Biden exprimés dans l’État de Pennsylvanie à l’occasion de l’élection présidentielle du 3 novembre.

La requête émanait de Mike Kelly, élu à la Chambre des représentants, et d’autres républicains de Pennsylvanie qui demandaient à la plus haute juridiction fédérale de déclarer illégal l’élargissement du vote postal en 2019.Ils ont été déboutés par la Cour. La victoire du candidat démocrate dans cet État des Grands lacs, qui désigne 20 grands électeurs au Collège électoral, a scellé l’annonce de son élection face à Donald Trump. En l’état des résultats déclarés, le futur 46e président des États-Unis est crédité de 306 grands électeurs contre 232 pour le président républicain sortant. Donald Trump avait pourtant bon espoir d’inverser la tendance, après avoir nommé plusieurs juges, favorables aux républicains, ces derniers mois à la cour suprême, dont Amy Barrett.

beninweb.TV

What Next?

Recent Articles