09262020Headline:

Assassinat de Soleimani : Sa fille annonce “un jour sombre” pour les USA

La mort du général iranien Qassem Soleimani a eu d’importantes répercussions sur la scène internationale. Outre la Chine et la Russie qui ont fustigé une décision aux conséquences dévastatrices, l’Iran a confirmé réfléchir à une riposte. La fille du général elle, a pour sa part affirmé que son pays n’en avait pas terminé avec Washington.

Zeinab Soleimani, la fille du général Soleimani ne peut cacher sa tristesse. Anéantie par la mort de son père, celle-ci a déclaré face à des milliers de personnes venues se réunir afin de lui apporter soutien et célébrer la mémoire de son père, que le martyre du général allait entraîner une forme de résistance, encore plus impressionnante qu’auparavant. L’Iran, touché en son cœur, semble s’être soulevé comme un seul homme suite à l’annonce de la mort de chef de la force al-Qods, véritable unité d’élite du corps des Gardiens de la révolution, organisation classée terroriste par Washington.

Au micro, la jeune femme déroule un discours résolument tourné contre Israël et le gouvernement américain. Retransmis en direct à la télévision, le moment est important. En effet, celle-ci affirme que des jours sombres sont sur le point de s’abattre sur l’état hébreu ainsi que sur son principal défenseur, les Etats-Unis. Comparant Trump à un fou, Zeinab Soleimani affirme que la mort de son père marque seulement le commencement d’un nouveau chapitre.

Abattu le 3 janvier, en Irak, à la suite d’une opération menée par les forces américaines, Qassem Soleimani était un homme respecté en Iran. Son grade et les opérations qu’il a pu mener, notamment dans le cadre de la lutte contre Daesh, l’ont élevé au rang d’icône nationale. Sa dépouille est arrivée le 4 janvier dernier, du côté de Téhéran, ou des milliers de personnes se sont spontanément rendues dans les rues afin de lui rendre un dernier hommage.

lanouvelletribune.info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles