04262018Headline:

Brésil: La cour suprême donne le coup, l’ex-président Lula ira en prison.

La Cour suprême du Brésil donne son feu vert à l’incarcération de l’ex-président Lula
Par six voix contre cinq, les juges ont rejeté sa demande d’habeas corpus. Le chef de l’Etat (2003-2010) a été condamné à plus de douze ans de détention pour corruption en janvier.

Il était un peu plus de 14 heures, mercredi 4 avril, quand l’ancien chef d’Etat a quitté son appartement de Sao Bernardo do Campo, ville industrielle de la banlieue de Sao Paulo au Brésil. De ce logement sans charme, typique de la petite bourgeoisie pauliste qu’il occupe depuis plus de vingt ans, Luiz Inacio Lula da Silva, 72 ans, a rejoint le syndicat des métallos. Lieu où, pour l’ancien tourneur de l’usine Volkswagen, tout avait commencé, et où tout s’est brutalement arrêté.

Après plus de dix heures de débats à la Cour suprême, le « jugement du siècle » brésilien est tombé. Lula, président de 2003 à 2010, « père du peuple », figure de la lutte ouvrière sous la dictature, condamné en janvier à plus de douze ans de détention pour corruption, n’échappera pas à la prison. Par six voix contre cinq, les juges lui ont refusé un habeas corpus. La date du mardi 10 avril est annoncée comme la plus probable pour son incarcération. Défait, Lula, habitué aux bravades n’a, cette fois, pas pris la parole.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment