09292022Headline:

Brésil: un médecin arrêté pour agression s3xuelle sur une femme enceinte en pleine césarienne

Un médecin anesthésiste a été arrêté pour avoir prétendument agressé s3xuellement une femme enceinte lors d’une césarienne. Ses collègues qui l’ont filmé secrètement pensent qu’il est un habitué des faits.

C’est une histoire qui fait froid dans le dos. Giovanni Quintella Bezerra, 32 ans, a été arrêté pour suspicion de viol après avoir été secrètement filmé en train de satisfaire sa libido dans la bouche d’une femme enceinte qu’il a pris le soin d’endormir profondément. Les faits se sont déroulés à l’hôpital da Mulher de São João de Meriti, Rio de Janeiro au Brésil.

Comme le rapporte le DailyMail, le mari de la femme a reçu l’ordre de quitter la pièce et n’a découvert ce qui était arrivé à sa femme que lorsqu’il a reconnu le médecin à la télévision après son arrestation.

« Je n’ai jamais rien vu de tel », a déclaré la déléguée Barbara Lomba, chargée d’enquêter sur l’affaire. La femme a dit à sa famille qu’elle pensait avoir eu une hallucination au moment de l’agression sexuelle.

Le jeune médecin anesthésiste, qui a terminé sa formation deux mois plus tôt, n’a jamais imaginé être mis à nu par ses collègues. La même source rapporte que ses collègues de l’hôpital s’inquiètent énormément de la quantité de médicaments qu’il administrait aux patients. « Il utilise tellement d’anesthésique que les mères sont souvent incapables de tenir leur bébé après l’accouchement », a indiqué un personnel de l’hôpital.

C’est suite à cette remarque que le personnel du Bloc opératoire a finalement décidé d’installer une caméra secrète dans la pièce pour voir ce qu’il faisait. Ils ont été horrifiés de le voir agresser sexuellement la femme. La vidéo d’agression a duré près de dix minutes.

D’autres victimes en cours de confirmation…

Il se peut que cette jeune femme ne soit pas la première victime de Giovanni Quintella Bezerra. Ses collègues du bloc opératoire qui ont enregistré le viol ont déclaré à la police que le médecin avait déjà effectué deux procédures similaires ce jour-là. La police a donc ouvert une enquête pour savoir si ces deux femmes avaient également été victimes d’agression.

« Il portait une cape ouverte sur lui-même, élargissant sa silhouette et se positionnait de manière à empêcher quiconque de voir le patient du cou vers le haut », a déclaré l’un des personnels.

Dans la plupart des césariennes, la femme n’est pas complètement sous sédation pendant la procédure, mais les femmes qui sont passées sous le couteau plus tôt dans la journée ont déclaré qu’elles étaient complètement inconscientes pendant la procédure.

L’un des patients a déclaré: « La seule chose dont je me souviens de l’opération, c’est sa voix. Il n’arrêtait pas de parler doucement dans mon oreille, cela me dérangeait. Il m’a demandé si j’allais bien. »

En attendant de nouveaux éléments, le médecin Giovanni Quintella Bezerra, a été transféré à la prison de Benfica. L’audience de garde à vue du médecin s’est tenue ce mardi 12 juillet. Il risque une peine de prison allant de 8 à 15 ans conformément aux textes prévus par la loi au Brésil.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles