10312020Headline:

Burkina Faso:Les Etats-Unis d’Amérique dans un communiqué condamnent la tentative de l’armée burkinabè à imposer sa volonté au peuple

obama

Les Etats-Unis d’Amérique ont condamné dans un communiqué ce dimanche 2 novembre 2014 « la tentative de l’armée burkinabè à imposer sa volonté au peuple du Burkina Faso ».

« Nous appelons l’armée à transférer immédiatement le pouvoir aux autorités civiles », ont intimé les Etats-Unis dans le communiqué qui peut être lu sur le site de leur ambassade à Ouagadougou.

Appelant les autorités civiles à éviter les violences et s’inclinant sur la mémoire des personnes qui ont perdu la vie durant la révolte du 30 octobre, les Etats-Unis exhortent les autorités « à se laisser guider par l’esprit de la constitution du Burkina Faso et de passer immédiatement à des élections présidentielles libres et justes ».

Pour rappel, le 31 octobre 2014, l’ancien président du Faso Blaise Compaoré a rendu sa démission après d’importantes et violentes manifestations contre un projet de loi visant à réviser la constitution pour lui permettre de briguer un autre mandat.

Après plusieurs tergiversations, le lieutenant-colonel Isaac Zida est apparu comme le nouveau chef de l’Etat et de la transition, en attendant la mise en place d’une transition concertée avec l’ensemble des acteurs de la société civile et des partis politiques.

L’opposition a organisé un meeting ce 2 novembre 2014 pour exiger le retrait du pouvoir à l’armée pour le confier aux civils.

burkina24

Comments

comments

What Next?

Recent Articles