07232017Headline:

Cette ville est la plus dangereuse du monde/Les raisons

bandit

En tête du classement, Caracas, au Venezuela, compte 119 meutres pour 100 000 habitants.

Caracas, au Venezuela, est en tête d’un bien triste classement. Parmi les 50 villes les plus violentes du monde, en 2015, 41 se trouvent en Amérique latine, dont 21 au Brésil, selon les données publiées par leConseil citoyen mexicain pour la sécurité publique (en anglais), jeudi 28 janvier. En comparant les taux d’homicides volontaires des villes de plus de 300 000 habitants, l’organisation souligne la violence qui règne dans les régions touchées par “le trafic de drogue, les guerres de gangs et l’instabilité politique”, résumeStatista (en anglais), qui publie cette carte des 20 villes les plus violentes du monde.

Infographic: The 20 Most Violent Cities Worldwide | Statista

A Caracas, on compte 119,87 homicides volontaires pour 100 000 habitants. La ville détrône ainsi San Pedro Sula, au Honduras, où la lutte contre la criminalité semble commencer à porter ses fruits. D’autres villes sont carrément sorties du tableau, comme Juarez (Mexique) et Medellin (Colombie), qui étaient pourtant parrmi les villes les plus violentes pendant les années 1990 et 2000.

Les Etats-Unis sont également bien présents dans le classement. en 15e position arrive St Louis, puis Baltimore (19e), Detroit (28e) et la Nouvelle Orléans (32e). Le Cap, en Afrique du Sud, apparaît aussi dans les 10 premières villes. L’Afrique du Sud est d’ailleurs le seul pays africain représenté dans ce classement, avec quatre villes. Aucune ville européenne n’atteint le taux d’homicides volontaires le plus faible du classement (Obregon, au Mexique, avec 28,29 pour 100 000)

Francetv info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment