08212018Headline:

Chine: Huawei va construire son premier entrepôt en Afrique

Huawei, troisième fabricant mondial de smartphones, va construire son premier entrepôt dédié à l’Afrique à Johannesburg, une nouvelle initiative qui vise à répondre à la demande grandissante des consommateurs africains.

Zhao Likun, vice-président de Huawei Consumer Business Group South Africa, a déclaré que l’entrepôt sud-africain permettrait de réduire considérablement les délais de livraison de ses combinés téléphoniques et d’améliorer la satisfaction des clients.

Huawei connaît en effet une croissance rapide et continue en Afrique du Sud, avec une part de marché pour les smartphones chinois qui atteint aujourd’hui quasiment 10%, ajoute Zhao.

À l’heure actuelle, il faut environ trois semaines pour que les produits de Huawei en Chine atteignent les revendeurs sud-africains. Une fois la construction du nouvel entrepôt, qui se trouvera dans la zone franche de l’aéroport international OR Tambo, achevée, l’acheminement des produits aux revendeurs sera réduit de trois jours.

Huawei a annoncé qu’il était en train de finaliser les détails du projet de construction et n’a pas donné d’informations quant à la capacité de stockage de l’entrepôt.

Ce nouveau projet voit le jour alors que le géant chinois des télécom renforce sa stratégie d’implantation sur les marchés étrangers, avec pour objectif de prendre le pas sur Apple et Samsung au niveau mondial.

Huawei, une popularité grandissante
Grâce à la popularité grandissante de ses smartphones milieu et haut de gamme, Huawei a déclaré en juin qu’il comptait expédier près de 200 millions de téléphones cette année, un chiffre proche des 200 à 210 millions d’unités expédiées de son rival de toujours : Apple. À titre de comparaison, Huawei a expédié 153 millions d’unités l’année dernière.

Selon un rapport d’analyse produit par la société d’étude de marché International Data Corp (IDC), « Huawei est parvenu à maintenir une position forte sur le marché intérieur tout en améliorant son image de marque sur les marchés étrangers avec de gros dividendes à la clef. »

Au premier trimestre 2018, la société de Shenzhen a expédié 39,3 millions de smartphones à travers le monde et a atteint les 11,8% de part de marché mondial. Apple, quant à lui, a expédié 52,2 millions de smartphones sur la même période, avec 15,6% de part de marché dans le monde, comme le rapporte IDC dans son analyse.

Les concurrents de Huawei en Chine comme Xiaomi, Oppo et Vivo se démènent eux aussi de leur côté pour étendre leur présence à l’étranger, mais aussi pour contrebalancer le ralentissement du marché chinois.

En mai, Xiaomi a ouvert son premier magasin à Paris, peu après son arrivée en Espagne. Au premier trimestre de cette année, l’entreprise chinoise a connu une croissance de plus de 999% en Europe, selon les données de Canalys, société d’étude de marché.

« À l’heure actuelle, les fabricants de smartphones chinois sont encore au stade où ils ont besoin de rentabilité pour gagner des parts de marché à l’étranger. À l’avenir, davantage d’efforts seront nécessaires pour devenir leader en innovation, conserver une stratégie patiente et augmenter la fidélité des utilisateurs locaux », explique Wang Xi, analyste chez IDC China.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment