10052022Headline:

Chine: Xi Jinping réaffirme son soutien à Vladimir Poutine

Le président chinois s’est entretenu avec son homologue russe ce mercredi 15 juin par téléphone. Xi Jinping a assuré Vladimir Poutine qu’il avait le soutien de Pékin en matière de « souveraineté » et de « sécurité ».

Ce n’est pas la première fois que le pouvoir chinois dit comprendre et soutenir les préoccupations de sécurité de Vladimir Poutine, notamment face à l’Otan. Mais jusqu’à présent, si toutefois les déclarations rapportées par la presse officielle sont exactes, jamais encore il n’avait été question de soutien public à la « souveraineté » de la Russie.

« Sur la crise ukrainienne, la Chine a toujours porté un jugement indépendant sur la base de l’histoire et du fond de l’affaire elle-même. Toutes les parties doivent faire pression de manière responsable pour une résolution appropriée de la crise ukrainienne », aurait déclaré Xi Jinping – qui ne parle pas de guerre, donc, mais de crise – dans une citation publiée sur le compte Twitter du Global Times, filiale du Quotidien du Peuple. Et de poursuivre : « La Chine est prête à continuer à jouer le rôle qui lui revient à cet égard. »

Rassurer le Kremlin ?
Le 7 mars, le discours de Wang Yi, le ministre chinois des Affaires étrangères, évoquait l’amitié sino-russe « solide comme un roc ». Mais là encore, rien sur la question précise de la « souveraineté » de la Russie, en marge de l’Assemblée nationale populaire réunie à Pékin. Quelques jours après ces déclarations, le Financial Times affirmait que Moscou avait réclamé à Pékin une assistance et du matériel militaire pour son « opération militaire spéciale », ce que Pékin a pour l’instant refusé.

Avec ce nouvel échange téléphonique, est-ce un moyen pour le numéro un chinois de rassurer son homologue russe et d’encourager le Kremlin à négocier ? Jusqu’à présent, Xi Jinping n’a jamais appelé Volodymyr Zelensky.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles