06212018Headline:

Coopération Etats-Unis-Corée du Nord: Voici ce que Donald Trump et Kim Jong-un décide de faire…

Ph DR
A l’occasion d’une rencontre exceptionnelle à Singapour, le président américain et le dictateur nord-coréen ont finalisé, ce mardi, les termes d’une déclaration commune qui doit fixer le cadre de leurs futures relations, après plus de soixante années de tensions.

Une longue marche sur un tapis rouge sous une colonnade blanche, une estrade saturée de drapeaux américains et nord-coréens, puis deux généreux sourires. Après des mois de vives tensions ponctués d’échanges d’insultes et de menaces de guerre, Donald Trump et Kim Jong-un ont méticuleusement mis en scène ce mardi matin leur poignée de mains à l’ouverture de leur sommet historique dans un hôtel cinq étoiles de Singapour.

Les deux hommes ont beaucoup misé sur cette rencontre exceptionnelle pour cimenter leur aura auprès de leurs opinions publiques respectives, parfois dubitatives face à ce rapprochement précipité dont les conséquences restent encore très incertaines. Visiblement ravi de ce sommet avec la première puissance de la planète que son père Kim Jong-il n’avait jamais réussi à obtenir, Kim Jong-un s’est fendu en anglais d’un « Nice to meet you, Mr President », qui a visiblement régalé Donald Trump.

Un document « global » et « historique »

Les deux hommes se sont entretenus en tête-à-tête pendant une quarantaine de minutes, un échange dans lequel Kim Jong-un a déclaré voir « un bon prélude à la paix », sans toutefois livrer le moindre indice sur le fond des discussions. Les échanges à huis clos avec leurs équipes respectives ont ensuite duré environ une heure et demie, avant de se poursuivre de manière moins formelle lors d’un déjeuner de travail.

Les deux dirigeants ont ensuite signé un document qualifié de « global » par le locataire de la Maison Blanche et d’« historique » par le leader nord-coréen.

Avant d’apposer sa signature sur le document, Kim Jong-un a pris quelques secondes pour saluer la nouvelle ère qui commence entre les deux pays, insistant sur la nécessité « d’abandonner le passé ». Donald Trump a, lui, indiqué s’attendre à voir le processus de dénucléarisation débuter « très très rapidement », sans fournir de précision sur un éventuel calendrier.

Lire la suite

 

koaci.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment