07232017Headline:

Coup de cœur de la semaine : les Le Pen famille française ,avec l’ arrière petite-fille d,Houphouët /des intrigues et des demi-vérités

Au moment où la rumeur fait écho d’un probable retrait de la vie politique de  Marion Maréchal, la seule élue du front national à l’Assemblée nationale et conseillère régionale, il nous est venu l’idée de nous souvenir de cette famille : les « LE PEN ».

Des recherches nous apprennent que le père fondateur du Front National, Jean Marie-Le Pen a eu trois filles avec son épouse Pierrette Lalanne: Marie-Caroline, Marine et Yann.

Marie-Caroline Le Pen, 57 ans, sœur aînée de la candidate à l’Elysée a quitté la vie politique au début des années 2000. Elle ne parle plus avec son père depuis qu’elle et son mari, Philippe Olivier ont  rejoint, Bruno Mégret, lors de la scission du parti à la fin des années 1990. Elle réapparaitra aux côtés de sa sœur cadette, Marine Le Pen le mardi 4 avril dernier lors du débat télévisé des 11 candidats à la présidentielle de 2017.

Directeur des manifestations du Front national à l’époque, Yann Le Pen, 54 ans  épousera  en 1993, Samuel Maréchal (né en 1967), jeune militant du FN qui sera chef du Front national de la jeunesse (FNJ) avant que les deux divorcent en 2007. Yann et Samuel auront 3 enfants, dont la jeune Marion Maréchal. Seule représentant du FN à l’hémicycle elle a eu plusieurs différends avec la présidente de son parti, Marine Le Pen sur le programme de la candidate aux présidentielles du 23 avril prochain. Après son divorce , Samuel Maréchal épouse l’arrière petite-fille du premier président de Côte d’Ivoire, Cécile Houphouët-Boigny.

Si on en croit certaines sources proches du FN, ce n’est pas tant à cause des divergences qu’elle a avec sa tante, notamment sur la suppression des régimes spéciaux de retraites «  très coûteux et non justifiés » ou bien la question des IVG (interruption volontaire de grossesse)qui ne figurent pas au programme de Marine Le Pen, que la député du Vaucluse, Marion Maréchal, veut quitter la scène politique.

À 27 ans, la nièce qui ne sera pas appelée au gouvernement en cas de victoire selon sa tante Marine , pourrait avoir d’autres ambitions que la politique comme son père, Samuel Maréchal qui s’en est retiré depuis 2007 pour se reconvertir dans les affaires, à la tête d’une société de conseil en investissement basée à Paris et à Abidjan.

La peur de perdre les élections législatives de juin prochain au cas où le FN faisait un très mauvais score aux présidentielles de mai, ou bien une réelle volonté de passer à autre chose et enlever des robes Lépinistes jugées trop longues pour une si belle et intelligente femme ( la plus jeune élue de France, député à 22 ans) ?

Jusqu’à où la famille Le Pen poussera-t-elle les intrigues en politique , avec un parti géré comme un héritage familial , et qui , malgré les divergences entre les membres de la même famille, reste accrochée à ce qu’on pourrait appeler un héritage pour tous : le FN.

Marie-Caroline qui part avec son époux Olivier rejoindre Bruno Megret le dissident, mais qui finit par revenir à la maison aux côtés de Marine Le Pen ; Yann, la mère de Marion qui ne lâche rien dans le parti. Marion qui malgré son jeune âge n’arrive pas à épouser les idées d’un autre âge de ses parents; et enfin la candidate elle-même qui s’entoure de personnes noires issues de l’immigration, mais qui est contre la présence des mêmes noirs quand il s’agit des élections et de l’immigration.

C’est bien une famille qui agace, et qui adore la provocation. Ils disent certes des vérités mais celles-ci ne semblent pas toujours justifiées.

Les Le Pen ( père, filles, petite-fille, gendre and co ), sont dans la démagogie pure et dure , même s’ils sont suivis par une bonne partie de français qui en ont marre des politiciens de gauche et de droite qui ne proposent rien de nouveau.

Une famille française presque comme toutes autres ?

Philippe Kouhon

afrikipresse

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment