11192018Headline:

Dans cinq pays européens, la compagnie Ryanair dont les pilotes sont en grève, pour cause.

Elle refuse de dédommager ses passagers pour les vols suspendus. Elle; c’est la compagnie Ryanair dont les pilotes sont en grève dans cinq pays européens.

Comme argument elle soutient que la grève de ses pilotes est une circonstance exceptionnelle. Pour ce faire, elle a annoncé qu’elle n’indemniserait pas ses passagers pour le préjudice, en dehors du remboursement du billet d’avion.Cette indemnisation, généralement comprise entre 250 euros et 600 euros selon la distance du vol, est prévue par l’article 12 du règlement européen no 261/2004, qui régit les droits des passagers aériens, « sauf lorsque l’annulation est due à des circonstances extraordinaires qui n’auraient pas pu être évitées même si toutes les mesures raisonnables avaient été prises ».
Or la compagnie irlandaise estime justement que cette grève est une circonstance exceptionnelle : « Ryanair se conforme pleinement à la législation, mais, comme ces annulations de vols relèvent de circonstances extraordinaires, aucune indemnité n’est due», a expliqué son PDG, Michael O’Leary. « En vertu de la législation, aucune indemnisation n’est payable lorsque le syndicat agit de manière déraisonnable et totalement hors du contrôle de la compagnie aérienne. Si cela était sous notre contrôle, il n’y aurait pas d’annulations. »

 

Lire la suite sur afrikmag.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment