12172017Headline:

Déclaration de Rome : Les 27 de l’UE redisent encore par une célébration leur «avenir commun»

 

L’Union Européenne célèbre ses 60 ans ce samedi 25 mars, date anniversaire du Traité de Rome. Les 27 dirigeants de l’UE sont à Rome pour renouveler leurs voeux de mariage, prononcés le 25 mars 1957 par les dirigeants de 6 pays. L’Allemagne, la Belgique, la France, le Luxembourg et les Pays Bas avaient signé le traité de Rome, considéré comme l’un des textes fondateurs de l’Union européenne. La cérémonie s’est achevée à la mi-journée par une déclaration solennelle.

avec nos envoyés spéciaux à Rome, Béatrice Léveillé et Quentin Dickinson

La cérémonie est terminée, et malgré le départ annoncé des Britanniques, les 27 ont réaffirmé dans une déclaration commune que l’Europe était leur « avenir commun ».

Le président du Conseil italien et ses homologues ont d’abord rendu hommage au fondateur de l’Union européenne. « Nous avons connu 50 ans de paix et de liberté grâce à leur courage », a déclaré Paolo Gentiloni. « Nous avons réussi à doter ce continent d’une paix qui dure. Nous avons réussi à donner à ce continent une monnaie unique. Nous avons établi le plus grand marché intérieur au monde. Nous avons, par un énorme effort – de volonté du peuple de l’Europe centrale et de l’Europe de l’Est – réussi à unir par des moyens pacifiques l’histoire et la géographie européenne. Grande performance !, a renchéri Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne. Je vais signer, mes chers amis, la déclaration de Rome avec le stylo – « la plume », devrais-je dire – qu’ont employé ceux qui en 1957 au Luxembourg ont signé le traité de Rome. Il y a des signatures qui durent ».

« On est plus fort ensemble face aux défis de notre temps, face à la mondialisation face au terrorisme », a déclaré de son côté le président français, François Hollande.

Des discours ponctués par les déclarations de ceux qui il y a soixante ans se lançaient dans l’aventure européenne, parmi eux Jean Monnet qui disait que si ça devait recommencer, il recommencerait par la culture.

Puis un par un, les dirigeants européennes ont ensuite signé la Déclaration de Rome pour une Europe sociale, basée sur un développement durable, une Europe plus forte sur la scène internationale, grande sur les sujets importants et moins présente sur les petits sujets.

Une Déclaration prudente

Un texte davantage marqué par le pragmatisme que par l’audace véritable du texte adopté à Rome il y a soixante ans, car il a fallu quelque peu en édulcorer le premier jet afin de tenir compte des réserves de dernière minute plus ou moins avouables, en particulier de la part des Polonais, des Grecs et des Roumains.

Quant au contenu, il se situe plus dans le rappel des dispositions en vigueur et dans l’extension prudente de l’existant que dans des bouleversements majeurs : ce n’est ni le moment d’envisager un nouveau traité, ni même de modifier les traités actuellement en vigueur. Personne, en effet, ne veut aller au-devant d’un long processus de négociation, suivi d’un aléatoire processus de ratification.

Et d’ailleurs, si l’on reprend les débats parfois animés, qui ces dernières semaines ont précédé la signature ce matin de la déclaration de Rome, on s’aperçoit par exemple que l’Europe à plusieurs vitesses est un processus en fait ancien et qui est déjà autorisé par le recours, ce que l’on appelle des coopérations renforcées entre plusieurs pays membres dans tous domaines de leur choix.

Mais il n’empêche, à défaut du souffle du renouveau on a tenu ici à rappeler le long et tortueux chemin parcouru depuis les lendemains de la guerre en 1945, quand il fallait relever une Europe dévastée, exsangue, appauvrie. Le défi aujourd’hui est d’une autre nature, mais tout aussi considérable.

Dans la capitale, sous haute sécurité, les chefs d’Etat 27 se sont ensuite rendus au Quirinale, le palais de la présidence italienne pour un déjeuner. Tout le centre de la capitale italienne est interdit à la circulation et la plupart des monuments et des commerces sont fermés.

RFI

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment