05252017Headline:

Egypte: De violents combats jamais vus depuis la guerre de 1973 une centaine de jihadistes tués

media

Dix-sept militaires et une centaine de jihadistes ont été tués mercredi 1er juillet dans le Nord-Sinaï. Tel est le bilan qu’à fait le porte-parole militaire dans un communiqué au terme des combats au cours desquels plusieurs positions militaires ont été attaquées simultanément peu avant sept heures. De leur coté les jihadistes du groupe Etat du Sinaï, affilié à l’Etat islamique, ont revendiqué la série d’attaques.

On n’avait jamais vu de combats d’une telle envergure dans le Sinaï depuis la guerre égypto-israélienne de 1973. Selon le porte-parole de l’armée plus de 300 « terroristes » ont attaqué les positions militaires autour de la ville de Cheikh Zoweid près de la frontière avec Gaza. Ils étaient armés de lances missiles multiples et de mitrailleuses lourdes, montées sur des dizaines de 4X4.

C’est donc une opération militaire en bonne et due forme que le groupe Etat du Sinaï a exécutée. De son coté l’armée a, elle aussi, utilisé les grands moyens avec une contre-attaque comprenant les hélicoptères Apache et pour la première fois des avions de combat F 16. La région du Cheikh Zoweid fait partie de la zone démilitarisée conformément au traité de paix avec Israël et les avions de combat n’ont pas le droit de franchir la zone limitrophe au Canal de Suez. Pour l’instant, armée et jihadistes, crient victoire et aucune source indépendante ne peut trancher.

Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

RFI

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment