12192018Headline:

En Malaisie, les relations lesbiennes sont punies par la loi islamique; Deux femmes âgées de 22 et 32 ans ont été flagellées, pour pratique de relations homosexuelles.

En Malaisie, les relations lesbiennes sont punies par la loi islamique. Deux femmes reconnues coupables de relations homosexuelles en ont payé le prix fort, le lundi 3 septembre 2018.

Deux femmes âgées de 22 et 32 ans ont été flagellées, le lundi 3 septembre 2018, pour pratique de relations homosexuelles. La haute cour islamique du Terengannu, une province du nord-est de la Malaisie, leur a appliqué cette sentence, vu que les relations lesbiennes sont illégales pour les musulmanes du pays et constituent une violation de la loi islamique, la charia.

Les deux femmes ont plaidé coupables et écopé de 6 coups de bâton et d’une amende de 700 euros.

Selon RFI qui rapporte l’information, « c’est la première fois que la sentence a été prononcée et appliquée ».

Les deux femmes ont été arrêtées en avril dernier dans une voiture, sur une place publique.

De nombreuses organisations des droits de l’Homme ont dénoncé une détérioration de la situation de la communauté gay et lesbienne de la Malaisie.

Cette loi, selon le confrère français, n’est pas applicable aux citoyennes d’origine chinoise et indienne.

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

afrikmag.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment