12132017Headline:

Eric Holder abandonne Obama. Il démissionne de son poste de ministre de la Justice

Heric Holder et Obama

Nommé en 2008 par le président Barack Obama, le ministre américain de la Justice Eric Holder a annoncé sa démission jeudi. Il était devenu, six ans plus tôt, le premier homme noir à occuper cette fonction.

Six ans après son intronisation au poste de ministre de la Justice, Eric Holder a tiré sa révérence, jeudi. Nommé en 2008 par Barack Obama et premier homme noir à occuper ce poste, il a annoncé sa démission, visiblement très ému, au côté de Barack Obama dont il est très proche.

Le président américain, qui s’est également exprimé, a rendu hommage à celui qui “a œuvré avec passion pour faire de notre système judiciaire le meilleur du monde”, en réduisant “les injustes disparités des peines” ou en travaillant “à des alternatives à l’incarcération”.

Mais Barack Obama a salué en premier lieu son combat pour les droits civiques et pour un “traitement juste et équitable” de tous devant la loi, “quels que soient leur race, leur religion, leur sexe ou leurs croyances, leur orientation sexuelle ou leur handicap”.

Les larmes aux yeux, Eric Holder, premier ministre noir de Barack Obama, a ensuite évoqué la mémoire de Robert Kennedy, le frère du président assassiné, qui avait occupé le même poste de garde des Sceaux avant d’être également abattu en 1968. Il a souligné combien il avait été sa source d’inspiration pour son combat pendant le mouvement pour les droits civiques au côté de Martin Luther King.

Vingt-six ans de carrière au sein de la justice américaine

Eric Holder restera à son poste jusqu’à ce que son successeur soit nommé et confirmé par le Sénat, a précisé un responsable du ministère, ce qui pourrait encore prendre plusieurs mois. Le directeur du FBI James Comey, dont le nom avait été évoqué, a démenti avoir été approché. Il a également déclaré qu’il ne souhaitait pas prendre la succession de Holder.

À 63 ans, Eric Holder met ainsi fin à 26 ans de carrière au sein de la justice américaine. La démission de ce poids lourd de l’administration Obama fait suite aux émeutes qui ont marqué cet été à Ferguson, dans le Missouri, à la suite de la mort d’un adolescent noir tué par un policier. Il s’est pourtant distingué ces dernières semaines en plaidant pour l’apaisement des tensions raciales dans cette ville.

Sa réforme du système pénal, lancée en septembre 2013, a conduit à la première baisse de la population carcérale aux États-Unis depuis 1980. Seuls deux de ses prédécesseurs sont restés plus longtemps que lui à la tête du département.

Par le passé, il avait fait allusion à son intention de quitter l’administration avant la fin du second mandat de Barack Obama. Eric Holder fut nommé procureur fédéral de Washington en 1993 par le président Bill Clinton, puis, en 1997, il était devenu le numéro deux du département de la Justice.

Avec AFP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment