09222017Headline:

Espagne et au Maroc, 14 “recruteurs” de l’EI interpellés par la police

spanish-police-

Les forces de police espagnoles et marocaines ont conjointement procédé mardi à l’arrestation de 14 individus soupçonnés de recruter des jihadistes pour le compte de l’organisation de l’État islamique en Syrie et en Irak.

Vague d’interpellations antiterroristes en Espagne et au Maroc. Quatorze personnes soupçonnées de recruter pour le compte de l’organisation de l’État islamique (EI) en Syrie et en Irak ont été arrêtées par les autorités espagnoles et marocaines, annonce mardi 25 août le ministère espagnol de l’Intérieur.

Les individus arrêtés “font partie d’un réseau chargé d’attirer et d’envoyer des combattants étrangers rejoindre les rangs de l’organisation terroriste Daech [autre nom de l’EI] dans la région syro-irakienne qu’elle contrôle”, précise le ministère.

“L’opération se poursuit”

Les interpellations, conjointement menées entre les services de sécurité espagnols et marocains, ont eu lieu dans la banlieue de Madrid et en plusieurs endroits du Maroc : Fez, Casablanca, Nador, Al Hoceïma et Driouch. “L’opération se poursuit”, a encore indiqué le ministère, sans livrer davantage de détails.

L’EI a lancé en juin 2014 une offensive fulgurante au nord de Bagdad, s’emparant de larges pans du territoire irakien, comme dans la Syrie voisine où il a tiré profit de la guerre civile. Ce groupe, accusé de crimes contre l’humanité, a recours à de multiples exactions – rapts, viols, décapitations, nettoyage ethnique – dans les régions sous son contrôle.

Avec Reuters

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment