05242017Headline:

États-Unis : 5 Policiers en protestaion contre la mort de deux Africains-Américains

Police usa

Cinq policiers ont été tués par des tirs jeudi pendant un rassemblement à Dallas, dans le sud des États-Unis, pour protester contre la mort de deux Africains-Américains abattus mardi et mercredi par la police. Deux suspects ont été placés en garde-à-vue.

Le chef de la police de Dallas, David Brown, a indiqué dans un communiqué que « deux snipers ont tiré sur 10 policiers depuis une position en hauteur pendant une manifestation ». Dans le bilan précédent, la police de cette ville du sud des États-Unis faisait état de quatre policiers tués et au moins huit blessés dont sept agents et un civil.

Selon les chaînes de télévision locales, les tirs se sont produits dans la soirée, jeudi 7 juillet, peu après la fin d’un rassemblement pour protester contre la mort d’Alton Sterling en Louisianne (sud) mardi soir, et celle de Philando Castile dans le Minnesota (nord) mercredi, tous deux abattus par la police.

Deux suspects en garde à vue

« Deux suspects ont été placés en garde à vue », a indiqué la police de Dallas. L’un d’eux s’est rendu aux autorités et l’autre en garde à vue avait échangé des tirs avec des membres du SWAT, la force d’intervention de la police, a précisé la police de Dallas dans un communiqué publié sur son compte Twitter.

Un « paquet suspect a été découvert près de l’emplacement de ce (second) suspect », a poursuivi la police dans son communiqué, ajoutant qu’une équipe de déminage était en train d’intervenir. L’un des suspects affirme avoir déposé une bombe.

Plusieurs rassemblements

La mort des deux Africains-Américains à trente-six heures d’intervalle a profondément indigné les États-Unis et plusieurs manifestations ont été organisées mercredi à travers le territoire.

Alston Sterling, père de cinq enfants âgé de 37 ans, a été abattu mardi lors d’une altercation par la police alors qu’il vendait des CD devant un supermarché de Bâton-Rouge, en Louisiane. Deux vidéos de la scène, tournées par des passants sur leur téléphone portable, ont rapidement circulé sur les réseaux sociaux mardi après-midi, suscitant la colère des habitants de cette ville qui se sont rassemblés le soir-même sur les lieux du drame.

Jeudi, Philando Castile, 32 ans, a été abattu lors d’un contrôle de police alors qu’il était à bord de sa voiture dans la ville de Falcon Heights, dans le Minnesota. Sa petite-amie, qui a assisté à la scène, a filmé et diffusé en direct ses derniers instants.

Auparavant, plusieurs métropoles américaines, comme Baltimore ou Ferguson, avaient été le théâtre d’émeutes après de tels drames.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment