05252017Headline:

États-Unis- Obama reçoit 500 jeunes leaders africains;Les raisons

États-Unis- Obama reçoit 500 jeunes leaders africains

Après un voyage historique de quatre jours au Kenya et en Éthiopie fin juillet, le président américain Barack Obama va clore cette page africaine aux États-Unis, avec la tenue d’un sommet réunissant des jeunes leaders du continent du 3 au 5 août à Washington.

« Ce sommet de trois jours rassemblera 500 leaders parmi les plus prometteurs en Afrique subsaharienne qui rencontreront le président, des entrepreneurs américains, des officiels du gouvernement et des représentants de la société civile », peut-on lire sur le site internet de la Maison Blanche.

Ces jeunes, âgés entre 25 et 35 ans, viennent de clore une session d’études de six semaines grâce à la bourse d’études The Mandela Washington Fellowship for Young African Leaders (bourse d’études Mandela Washington pour les jeunes leaders africains).

Réunis depuis samedi lors d’une journée d’accueil, ils rencontreront le président Barack Obama ce lundi 3 août.

Les candidats ont été sélectionnés dans le cadre du programme Young African Leaders Initiative (YALI), lancé en 2010. L’objectif est de « proposer aux jeunes élites africaines des stages de leadership dans certaines des universités les plus prestigieuses des États-Unis ».

Mandela Washington Fellowship for Young African Leaders/Facebook

L’an dernier, Michelle Obama avait prononcé un discours émouvant devant les jeunes du continent à Washington. « En tant que femme afro-américaine, cette conversation a un aspect très personnel. Le sang de l’Afrique coule dans mes veines et le futur [du continent] est très important pour moi », avait-elle déclaré. La question de la défense des droits des femmes s’était retrouvée au coeur des trois journées de conférence.

S.Yow

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment