07162019Headline:

États-Unis/Scandale: l’arrestation musclée d’une famille noire par des policiers blancs (vidéo)

Une vidéo montrant l’arrestation musclée d’une famille noire par des policiers dans un parking de Phoenix il y a un mois suscite l’indignation sur les réseaux sociaux.
Dravon Ames et sa conjointe Iesha Harper, qui sont tous deux noirs, ont expliqué dans une interview à CNN, samedi, qu’ils ne se sont pas rendu compte que leur fille était sortie du magasin en emportant une poupée Barbie.

Par la suite, ils se sont rendus dans un immeuble à appartements, où la petite devait être laissée chez une gardienne. Avant qu’ils ne puissent sortir de la voiture, un policier aurait surgi en assénant des coups de poing par la fenêtre et en proférant des menaces, avec son arme de service dégainée.

Dans des vidéos diffusées sur les médias sociaux, on peut voir Draven Ames plaqué contre une voiture de police et menotté avec brutalité. On voit aussi sa conjointe, enceinte de cinq mois, contrainte de se séparer de ses deux enfants, dont celle de quatre ans, pour ensuite être menottée par les agents.

Mme Harper affirme qu’elle était terrifiée. «J’ai vraiment pensé qu’ils allaient me tirer dessus devant mes enfants», a-t-elle expliqué à CNN.

La ville de Phoenix a 60 jours pour répondre à la réclamation du couple, après quoi des procédures judiciaires pourraient être entreprises. L’incident est survenu à la fin mai et les vidéos ont commencé à circuler la semaine dernière.

La mairesse (femme maire) de Phoenix, Kate Gallego, a néanmoins tenu à s’excuser auprès du couple, en affirmant que le comportement des policiers était «totalement inapproprié».

Intervenant sur la télévision locale affiliée au réseau ABC, la cheffe de la police de Phoenix, Jeri Williams, a déclaré que les policiers intervenaient à la suite d’une alerte sur un cambriolage lorsqu’ils sont tombés sur cette famille. « Je suis désolée que cet incident ait eu lieu« , a-t-elle dit, indiquant qu’une enquête était en cours. Selon ABC, la famille a engagé une action en justice pour violation de ses droits et réclame 10 millions de dollars à la municipalité de Phoenix.

La sénatrice de Californie Kamala Harris, candidate à l’investiture démocrate pour la présidentielle, a estimé que les actes des policiers étaient « indéfendables« .

Cet incident survient dans un contexte où l’attitude des forces de l’ordre est un sujet sensible aux Etats-Unis après une série de violences mortelles de policiers contre des Africains-Américains.

Des mesures ont été prises en réaction à ces faits à travers le pays, comme le port obligatoire par les policiers de mini-caméras filmant leurs interventions. Claire Gallego a indiqué qu’elle allait accélérer la mise en place de cette mesure dans la ville à la suite de l’incident.

Avec l’arrivée des médias sociaux, la diffusion de vidéos montrant des noirs maltraités et même tués inutilement par les policiers s’est multipliée ces dernières années.

Lire sur beninwebtv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment