10212020Headline:

Etats-Unis : une fusée explose au décollage, Plus de 200 millions de dollars de pertes

fusée

Ce sont des images très impressionnantes, qui ont été diffusées en direct à la télévision. Ce mardi 28 octobre, une fusée Antares, qui transportait la capsule Cygnus, destinée à ravitailler la Station spatiale internationale (ISS) a explosé en plein vol, peu après son lancement, au centre spatial de Wallops, situé en Virginie, dans l’est des Etats-Unis. Heureusement, l’engin était non habitée, et aucune victime n’est à déplorer : “Il n’y a aucun blessé et aucun membre du personnel de la base ne manque à l’appel”, a indiqué la Nasa, l’agence spatiale américaine, sur son site Internet.
Plus de 200 millions de dollars de pertes

Les dégâts sont avant tout matériels : la capsule Cygnus contenait 2,2 tonnes de fret de vivres, de matériaux et d’équipements destinés à faire des expériences scientifiques. Montant total de la fusée et de son contenu : plus de 200 millions de dollars, soit plus de 157 millions d’euros.
Sur les images diffusées par la télévision de la Nasa, on voit la fusée décoller normalement, puis s’embraser progressivement, avant d’exploser et de retomber près du pas de tir. Le compte à rebours s’était portant déroulé normalement, avec des conditions météorologiques quasiment idéales. Seule différence avec les précédents lancements de la fusée : c’était la première fois qu’un décollage avait lieu de nuit. La procédure avait été décalée de 24 heures en raison de la présence d’un navire au large, dans l’Atlantique, à l’intérieur du périmètre de sécurité.
Recours au secteur privé pour ravitailler l’ISS

Cette fusée appartenait à la société américaine Orbital Sciences. Il s’agit du premier incident de ce genre depuis que la Nasa a commencé à recourir au secteur privé pour ravitailler l’ISS.
Une enquête est en cours pour déterminer les causes de cette explosion. Dans un bref communiqué, la Nasa a simplement indiqué “qu’un dysfonctionnement” s’était produit “peu après le décollage”, tout en assurant fournir de plus amples informations dès que possible. De son côté, le directeur général d’Orbital Sciences, Frank Culbertson, a estimé “qu’il était beaucoup trop tôt pour connaître tous les détails” de l’accident.
Pas d’incidence sur le ravitaillement de l’ISS

Bill Gerstenmaier, l’administrateur adjoint de la Nasa responsable des vols habités, a par ailleurs assuré que cet incident n’aurait pas de conséquences sur l’approvisionnement de l’ISS. La station spatiale internationale dispose en effet de réserves pour plusieurs mois. Six membres d’équipage s’y trouvent actuellement. Un vaisseau de fret russe est attendu ce mercredi 29 octobre. Une capsule Dragon de la société américaine SpaceX doit en outre être lancée le 9 décembre prochain.

M6info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles