07182024Headline:

France: Al-Qaïda réagit et menace à nouveau

Après la republication des caricatures controversées du prophète Mahomet en France par Charly Hebdo, Al-Qaïda a menacé l’hebdomadaire satirique de répéter le massacre de son personnel comme en 2015, rapporte easterneye.biz.
Al-Qaïda, dans sa publication One Ummah, avait averti que Charlie Hebdo se tromperait s’il pensait que l’attaque de 2015 était «ponctuelle», après que le magazine a publié les «caricatures méprisables» dans un numéro provocant, qui marquait le début du procès à Paris, des complices présumés de l’attaque. Les commentaires sont venus dans une édition anglaise de la publication d’Al-Qaida (SITE) qui prétendait marquer l’anniversaire des attaques du 11 septembre 2001 contre les États-Unis menées par le réseau terroriste.

Le groupe terroriste a déclaré qu’il avait le «même message» pour le président français Emmanuel Macron que pour son prédécesseur François Hollande qui était président au moment des attentats de 2015. Il a déclaré que la France sous Macron « avait donné son feu vert » à la republication des caricatures.

Attaque douloureuse
Douze personnes, dont certains des dessinateurs les plus célèbres de France, ont été tuées le 7 janvier 2015, lorsque les frères Said et Cherif Kouachi se sont lancés dans un saccage des bureaux de Charlie Hebdo, dont le style sans tabou, y compris la publication de caricatures du prophète, avait divisé le pays.

Le procès, qui a débuté le 2 septembre et devrait se poursuivre jusqu’en novembre, voit 14 complices présumés faire face à la justice, même si tous les auteurs ont été tués à la suite des attaques. Il avait rouvert l’un des chapitres post-douloureux de l’histoire moderne de la France qui annonçait une série d’attaques djihadistes sur son territoire qui ont fait plus de 250 morts.

Melv Sage

What Next?

Recent Articles