03242017Headline:

France /Anne-Claire Coudray : Défaite historique pour sa première au JT de TF1

journalisre tf1
Dans la guerre des JT, les téléspectateurs ont tranché… Pour la première d’Anne-Claire Coudray en tant que titulaire de son poste, le public a choisi de s’installer devant le journal de Laurent Delahousse sur France 2.

Dans la guerre des JT, ce sont les téléspectateurs qui arbitrent. TF1 a pensé voir venir la vague… mais l’a prise en pleine figure. Pour la première fois depuis trois ans, la chaîne a dû s’incliner face au journal de France 2, assuré par Laurent Delahousse. C’est d’une courte tête que ce dernier s’impose en fédérant 5 028 000 téléspectateurs (23,3% de part d’audience) dès 20h contre 4 940 000 pour Anne-Claire Coudray, pour la première fois titulaire de son poste sur la Une (23,2% de PDA).

Depuis plusieurs années, l’écart d’audience tend à se réduire entre les deux chaînes, France 2 grignotant des parts de marché régulièrement, au détriment de TF1, première victime de la poussée des chaînes de la TNT.

UN ACCESS POURTANT EN FAVEUR DE TF1

Ce résultat est d’autant plus surprenant que sur la case du 19h-20h, TF1 était largement leader. Grâce à Money Drop et ses 3,2 millions de téléspectateurs conquis, la première chaîne profitait d’une belle locomotive. Sans parler du lancement de la Coupe du monde de rugby proposé en prime time, juste après le journal d’Anne-Claire Coudray. Au même moment, Nagui et son jeuN’oubliez pas les paroles réunissaient 2,6 millions de fidèles.

En d’autres termes, TF1 était leader avant le JT, leader après le JT, mais pas pendant. Après les adieux déchirants de Claire Chazal dimanche dernier, Anne-Claire Coudray était pour la première fois titulaire de son poste. Les téléspectateurs ont-ils décidé de faire payer cash à la chaîne sa décision de pousser Chazal vers la sortie ?

Le journal de TF1 a duré 35 minutes et celui de France 2, 40 minutes… Un écart habituel. Pour rappel, le vendredi 4 septembre, Laurent Delahousse faisait quasiment jeu égal avec TF1 : seuls 13 000 téléspectateurs séparaient les journaux de la Une et de la Deux. Pas sans raison : le journal de TF1 ne durait que 22 minutes ce jour-là tandis que celui de France 2 durait 36 minutes, pas loin du double ! De plus, Claire Chazal partait avec un handicap : le jeuBoom! avec Lagaf en locomotive… avec des scores inférieurs à ceux de Money Drop.

TF1 AVAIT DÉJÀ EU CHAUD

En août 2012, TF1 avait déjà vécu une situation similaire, tandis que Julian Bugier (joker de David Pujadas) assurait son journal télévisé face à Julien Arnaud (joker de Gilles Bouleau). Ce n’était pas arrivé depuis 14 ans. “C’est la première fois depuis le 29 juillet 1998 que le 20 heures de France 2 réalise un meilleur score que celui de son principal concurrent“, se félicitait aussitôt l’antenne du groupe France Télé sans mentionner le nom du fameux adversaire.

Pour Laurence Ferrari aussi, les débuts avaient été difficiles après l’éviction de Patrick Poivre d’Arvor, autre historique des JT de la chaîne, en 2008.

Cette fois, l’affaire se corse pour la Une puisque non seulement sa suprématie se retrouve piquée à vif, mais on parle cette fois de journalistes titulaires et non plus de jokers… TF1 a perdu une bataille mais n’a pas perdu la guerre. Round 2 : ce midi à 13h00.

Joachim Ohnona

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment