06122021Headline:

France: le gifleur du président français condamné, voici ses sanctions

Damien Tarel, l’homme qui a giflé Emmanuel Macron mardi lors de son déplacement dans la Drôme, a été condamné à 4 mois de prison ferme ce jeudi. La scène avait eu lieu à la sortie du lycée hôtelier de Tain-l’Hermitage.

Damien Tarel gifle Emmanuel Macron: Pas d’infraction spécifique au président

Damien Tarel, a été jugé en comparution immédiate à Valence ce jeudi 10 juin et a reconnu à l’audience avoir porté le coup. Le parquet a requis une peine de 18 mois de prison ferme. Finalement, il est condamné à 4 mois de prison ferme avec mandat de dépôt, relate le Dauphiné Libéré. Interdiction aussi de détenir des armes pendant 5 ans et d’exercer toute fonction publique à titre définitif et interdiction de droits civiques pendant 3 ans.

Après avoir visionné deux vidéos de la gifle, le prévenu a expliqué son geste « par la surprise de l’avoir vu arriver vers moi » : «Emmanuel Macron représente la déchéance de notre pays […] Cette claque n’aurait pas eu lieu s’il ne s’était pas dirigé vers moi avec une démarche élective. Ça m’a déplu ».

Il n’y a pas d’infraction de violence spécifique au chef de l’État. Celui-ci est considéré comme une personne dépositaire de l’autorité publique, au même titre qu’un policier ou un maire. Dans ce cas, « les violences ayant entraîné une incapacité de travail inférieure ou égale à huit jours ou n’ayant entraîné aucune incapacité de travail sont punies de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende », indique l’article 222-13 du Code pénal.
Un slogan qui sert de preuve

Quand Emmanuel Macron s’est malheureusement fait gifler, un certain slogan a été entendu sur les lieux. Il a probablement été énoncé par l’agresseur lui-même. En effet, la phrase « Montjoie Saint-Denis » a alors résonné au sein du groupe de personnes réunies pour accueillir le président de la République.

Ce slogan est en réalité une expression qui a son habitude parmi les extrémistes de droite et certains royalistes. Une preuve irréfutable du profil de Damien Tarel et donc, de son désamour pour Emmanuel Macron.

afrique-sur7

Comments

comments

What Next?

Related Articles