11182017Headline:

France /Le president Emmanuel Macron échappe de justesse à un assassinat

Un jeune homme est arrêté en France après un projet d’assassinat d’Emmanuel Macron.

Le jeune homme de 23 ans, proche de l’idéologie d’extrême droite, a été signalé par des internautes après avoir cherché à se procurer une kalachnikov sur un forum de jeux vidéo. Celui-ci projetait d’assassiner le président de la République lors du défilé du 14-Juillet prochain.

Un jeune homme de 23 ans, qui menaçait de tuer le président français Emmanuel Macron lors du défilé du 14 juillet prochain à Paris, a été inculpé et écroué, selon une source judiciaire citée par l’AFP. Proche de l’idéologie d’extrême-droite et de sensibilité nationaliste, l’individu a été interpellé le 28 juin à son domicile d’Argenteuil, dans le Val-d’Oise. Déjà condamné pour apologie du terrorisme, il a été inculpé pour « entreprise individuelle terroriste » après avoir cherché à se procurer une arme à feu.

Durant sa garde à vue, le jeune homme a déclaré vouloir s’en prendre aux « musulmans, juifs, noirs, homosexuels », selon l’AFP. Il a également avoué aux enquêteurs avoir eu l’intention de tuer Emmanuel Macron lors du traditionnel défilé du 14 juillet sur les Champs-Elysées. Trois couteaux de cuisine ont été retrouvés dans son véhicule et l’exploitation des données de son ordinateur a révélé qu’il avait effectué des recherches sur internet concernant des cibles potentielles, d’après une source proche de l’enquête citée par l’AFP.

Un habitué du forum jeuxvideo.com

Pour préparer son attentat, il avait cherché, le 25 juin, à acheter une kalachnikov auprès d’un tireur sportif sur le site jeuxvideo.com. Il a été signalé par plusieurs internautes sur la plateforme Pharos, qui permet de signaler des contenus ou des comportements illicites sur internet, ainsi que sur la plateforme internet-signalement.gouv.fr.

Le suspect n’en est pas à son coup d’essai. Sous le pseudo Trianon95, il fréquentait les forums de jeuxvideo.com et notamment des posts à tendance nationaliste, voire raciste. Sur un post de février 2017, il écrit : « J’ai aucune haine envers les musulmans mais je considère que l’islam est une religion incompatible avec la France notamment parce qu’elle est bien plus qu’une religion, c’est plus une doctrine, et presque un état à part entière (je pense pareil du judaïsme). Quand l’islam dit aux femmes de se voiler, la loi française l’interdit, comment on fait alors ? »

Le suspect déjà condamné en 2016 pour apologie du terrorisme

Toujours sur jeuxvideo.com, il avait posé le 19 mars 2017 le récit d’un précédent séjour en prison. « J’ai été incarcéré 10 mois 1/2 dans deux maisons d’arrêt, parce que j’ai fait le con sur JVC (jeuxvideo.com, ndlr). » Le jeune homme avait en effet été condamné en 2016 à trois ans de prison dont 18 mois avec sursis et mise à l’épreuve pour provocation à la haine raciale et apologie du terrorisme après avoir vanté les actes d’Anders Behring Breivik, l’auteur de l’attentat du 22 juillet 2011 en Norvège.

L’histoire n’est pas sans rappeler celle de Maxime Brunerie, un militant néonazi de 25 ans qui avait tenté d’assassiner le président Jacques Chirac lors du défilé du 14 Juillet 2002. Il s’était rendu sur les Champs avec un fusil 22 long rifle dissimulé dans un étui à guitar, et avait tiré sur le chef de l’Etat avant d’être maîtrisé par des passants. Condamné en décembre 2004 à dix ans de réclusion criminelle, il a été libéré en août 2009.

(avec AFP)

Source:rfi.fr/france

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment