02272017Headline:

François Fillon, affirme sa détermination à rester dans la course à l’Élysée/ malgré les épreuves….

Il n’y aura pas de classement sans suite dans l’affaire Fillon. Le parquet national financier l’a affirmé dans un communiqué ce jeudi 16 février. L’enquête autour des emplois présumés fictifs de Penelope Fillon va donc se poursuivre. Mais pour l’avocat de François Fillon, ce n’est pas un coup dur pour le candidat. “On peut dire qu’il n’y a aucune information nouvelle dans ce communiqué“, estime Antonin Lévy, au micro de RTL. Il considère d’ailleurs que le parquet national financier “viole la présomption d’innocence”, et demande à ce que son client soit traité “conformément à la loi”.

Mais si l’enquête préliminaire continue et qu’elle débouche sur l’ouverture d’une information judiciaire, il peut y avoir une mise en examen au bout. François Fillon abandonnera-t-il la course à l’Élysée si une telle situation devait se produire ? Il l’avait en tout cas affirmé le 26 janvier dernier sur le plateau de TF1. Mais le vainqueur de la primaire de la droite semble depuis avoir changé d’avis. “Je suis comme un train lancé que rien n’arrêtera“, avait-il déclaré lors de son déplacement à la Réunion.

Désormais, il va encore plus loin. “Même si je suis mis en examen, rien ne m’arrêtera“, dit le candidat en privé, selon nos informations. Pour son avocat, “ce n’est pas une contradiction avec ce qu’il avait dit sur TF1. Il est déterminé”, explique Antonin Lévy. Dans le cas d’une mise examen, François Fillon a déjà trouvé sa défense pour justifier son changement de position. Il explique qu’il s’était engagé à se retirer à condition d’avoir en face de lui “des gens de bonne foi, et ce n’est pas le cas”. Le candidat et son avocat avaient déjà estimé que la procédure n’était pas justifiée et surtout, que le parquet national financier n’était pas compétent dans ce dossier.

“François Fillon est à la disposition de la justice si on lui demande quoi que ce soit”, assure en tout cas son avocat, qui n’a pas souhaité dire si son client avait apporté de nouvelles preuves à la justice. “Je respecte le secret de l’enquête. Les éléments échangés avec la justice et le parquet national financier restent entre eux et moi”, précise Antonin Lévy.

RTL

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment