06252022Headline:

Guerre en Ukraine: à cours de vivres, des soldats ukrainiens échangent les armes contre de la nourriture

Les soldats ukrainiens à cours de vivres, échangent des armes contre de la nourriture et de l’eau, a rapporté, Actu Cameroun, citant le porte-parole des forces de la République populaire de Lougansk (RPL), Ivan Filiponenko.

La guerre en Ukraine a des déconvenues fâcheuses sur les quatre coins du monde, à commencer par l’Ukraine elle-même. Des informations rapportées par le média actu Cameroun, des soldats ukrainiens affrontent quotidiennement la faim, à tel enseigne que d’autres sont contraints, malgré eux, de vendre les armes occidentales contre de la nourriture et de l’eau.

« En raison de l’abondance d’armes occidentales, que les troupes ukrainiennes n’étaient pas réellement formées à exploiter, il y a eu des cas de personnes qui venaient et, par la suite, essayaient d’échanger certaines armes contre de la nourriture. Puisque le niveau d’approvisionnement était extrêmement bas, puisqu’on apportait des armements, mais personne n’a appris à l’exploiter, les militaires ont dû vivre au moins tant bien que mal », a noté, Filiponenko cité par le média camerounais.

Les militaires ukrainiens ont échangé, par exemple, des missiles antichars NLAW contre de la nourriture et de l’eau, indique la source. Depuis le début de la guerre, le débat public s’est surtout concentré sur les mesures pour nuire efficacement à l’exécutif russe, tandis que le soutien à l’Ukraine a reçu moins d’attention. Mais cela dit, l’Ukraine n’est pas restée sans recevoir d’importante aide extérieure au plan financier.

Avant même l’annonce d’une nouvelle enveloppe militaire, les Etats-Unis étaient déjà de loin le pays fournissant le plus d’aide aux Ukrainiens. Son soutien dépasse celui apporté par toutes les institutions et Etats européens réunis, selon les calculs d’un think tank allemand. Les USA ont également annoncé de forte somme en guise d’aide à l’Ukraine.

La guerre se poursuit en Ukraine, notamment avec l’avancée des troupes russes. Les appels au calme et au retour des négociations se multiplient mais aucune amélioration n’a été observée ces dernières semaines.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles