06272022Headline:

Guerre en Ukraine: au Japon, des voix s’élèvent pour réclamer la nucléarisation de l’archipel

La guerre en Ukraine a des répercussions majeures, y compris à l’autre bout de la planète. C’est le cas au Japon, par exemple. La mise en alerte de la force de dissuasion nucléaire russe a fait voler en éclats ce qui avait toujours été un tabou dans l’archipel : sa nucléarisation éventuelle. Désormais, dans la classe politique, de plus en plus de voix s’élèvent pour réclamer que Tokyo se dote d’armes nucléaires, jugées indispensables à sa protection. Et cette perspective suscite évidemment un énorme débat dans le seul pays du monde qui fut dévasté par le feu atomique.

Face à la triple menace nucléaire russe, chinoise et nord-coréenne, le Japon doit se réarmer. Et, au minimum, demander au Pentagone d’entreposer des missiles à têtes nucléaires dans les bases militaires américaines situées dans l’archipel.

Ce discours que l’on entend de plus en plus en haut lieu divise les Japonais, à l’image de ces Tokyoïtes : « Des missiles nucléaires ? Alors que des centaines de milliers de Japonais ont péri dans les bombardements atomiques ? Mais enfin, dit un homme, ce serait une abomination. » « On aurait dû renoncer depuis longtemps à notre tabou des armes nucléaires, confie une femme. Nous ne sommes plus en sécurité ! Donc vivement qu’on se dote de telles armes. »

« Vu ce qu’il a subi en 1945, la priorité du Japon c’est l’interdiction des armes nucléaires, pas leur prolifération », rétorque un autre. « Le jour où le Japon se nucléarisera, ce sera terrible en termes d’image d’internationale: on va vraiment déguster et on ne l’aura pas volé », réplique cette autre femme.

Le Premier ministre Fumio Kishida, qui est originaire de Hiroshima, s’oppose à la nucléarisation du Japon. Mais ce centriste est isolé dans sa propre majorité. Il pourrait donc être emporté par la fronde de l’aile ultra-conservatrice et nationaliste de son parti.

D’autant plus qu’elle est menée, tambour battant, par l’ex-Premier ministre Shinzo Abe lui-même : un des hommes politiques les plus puissants du pays.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles