08092022Headline:

Guerre en Ukraine: l’armée russe se retire de l’île aux Serpents

L’armée russe a annoncé jeudi 30 juin s’être retirée de l’île aux Serpents, une position stratégique en mer Noire conquise par Moscou et qui subissait des bombardements ukrainiens ces dernières semaines.

Cette petite île est devenue emblématique dès le premier jour de l’offensive russe lorsqu’un membre de la petite garnison ukrainienne la défendant a intimé au navire russe réclamant sa reddition d’aller « se faire foutre ». Avant finalement de se rendre.

« Le 30 juin, en signe de bonne volonté, les forces armées russes ont accompli les objectifs fixés sur l’île aux Serpents et ont retiré leur garnison sur place », a indiqué le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, en assurant que ce geste devait faciliter les exportations de céréales d’Ukraine.

« Libération d’un territoire stratégique »
« La Russie ne s’oppose pas aux efforts de l’ONU pour créer un couloir humanitaire permettant d’exporter les productions de céréales d’Ukraine », a-t-il poursuivi. « Cette décision ne permettra plus à Kiev de faire des spéculations sur une crise alimentaire imminente en disant qu’il est impossible d’exporter des céréales à cause du contrôle total exercé par la Russie sur le nord-ouest de la mer Noire », a ajouté Igor Konachenkov.

L’île aux Serpents, située dans le nord-ouest de la mer Noire, près des côtes ukrainiennes et roumaines, a été conquise par Moscou dès le début de l’offensive en Ukraine lancée le 24 février. L’île a ensuite été visée régulièrement par des frappes de drones et de missiles ukrainiens.

La Russie avait assuré ainsi le 21 juin avoir repoussé une « folle » tentative des forces de Kiev de reprendre l’île aux Serpents. L’armée ukrainienne salue « la libération d’un territoire stratégique ». « Je remercie les défenseurs de la région d’Odessa qui ont fait le maximum pour libérer un territoire stratégiquement important », s’est félicité sur Telegram le commandant en chef des forces armées ukrainiennes, Valeriï Zaloujniï.

Pour Boris Johnson, le retrait russe de l’île aux Serpents montre qu’il est « impossible » de soumettre l’Ukraine. « Si vous vouliez des preuves de l’incroyable capacité des Ukrainiens à riposter pour surmonter l’adversité et repousser les Russes, regardez ce qui s’est passé aujourd’hui sur l’île aux Serpents, où encore une fois, la Russie a dû céder du terrain », a déclaré le Premier ministre britannique à Madrid, où s’achève le sommet de l’Otan. Et d’ajouter qu’« en fin de compte, il s’avérera impossible pour Poutine de soumettre un pays qui n’acceptera pas sa domination ».

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles