05212022Headline:

Guerre en Ukraine: le Premier ministre israélien à Moscou pour lancer une médiation

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a rencontré le président russe Vladimir Poutine samedi 5 mars. C’est la première visite d’un dirigeant étranger à Moscou, liée à l’invasion russe de l’Ukraine. Israël entretient de bonnes relations avec les deux pays en guerre. Alors l’État hébreu tente de jouer les médiateurs.

Naftali Bennett, juif religieux, ne conduit d’ordinaire aucune affaire officielle durant Shabbat, samedi, jour de repos dans le judaïsme. Mais face aux circonstances exceptionnelles, le Premier ministre israélien s’est envolé vers Moscou, où il s’est entretenu avec le président Vladimir Poutine.

Il s’agit de la première visite en Russie d’un dirigeant étranger, liée à l’invasion russe de l’Ukraine. Le Premier ministre pakistanais Imran Khan était en Russie le lendemain de l’invasion mais sa visite était prévue de longue date. Peu de détails ont filtré sur le contenu exact des discussions.

Les services de Naftali Bennett n’ont pas explicitement mentionné l’invasion russe, se contenant d’indiquer qu’il avait évoqué « la situation des Israéliens et des communautés juives à la suite du conflit ».

Dans un communiqué cité par l’AFP, le Kremlin a indiqué que Vladimir Poutine et Bennett avaient abordé « les différents aspects de la situation en Ukraine dans le cadre de l’opération militaire spéciale de la Russie pour la protection du Donbass ».

Position pragmatique
Malgré la solide alliance avec les États-Unis, et le positionnement israélien dans le camp occidental, Naftali Bennett a refusé jusque-là de condamner l’agression russe contre l’Ukraine. Une position purement pragmatique. Israël a besoin de la Russie pour garantir sa sécurité au Moyen-Orient.

Dès les premiers jours du conflit, c’est à la demande du président ukrainien Volodymyr Zelensky, que Naftali Bennett a tenté d’ouvrir un canal de négociations entre Kiev et Moscou. Mais ce dialogue a été sèchement rejeté par Vladimir Poutine, selon la presse israélienne.

Entretien avec le président Zelensky
Cette fois-ci, cette nouvelle tentative diplomatique a été coordonnée avec Washington. Le chef du gouvernement israélien « s’est concerté avec les Etats-Unis, l’Allemagne et la France » avant sa rencontre avec le président russe, ont précisé ses services. Naftali Bennett s’est également entretenu au téléphone avec le président ukrainien avant de prendre la direction de l’Allemagne, où il rencontrera le chancelier Olaf Scholz.

À Paris, un communiqué de la présidence a affirmé que le président Emmanuel Macron avait « parlé au Premier Ministre ce matin avant qu’il ne parte à Moscou dans une logique de coordination des efforts pour obtenir l’arrêt des combats. Le président lui a fait part de ses dernières conversations avec le président Poutine. Ils vont rester en contact avec ce même objectif qui est d’obtenir le cessez-le-feu et cela en coordination également avec le chancelier Scholz. »

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles