05242022Headline:

Guerre en Ukraine: les yachts des oligarques russes dans le collimateur des Européens

Depuis le lundi 14 mars, l’Espagne applique elle aussi les sanctions européennes contre les oligarques russes et a annoncé la saisie de trois yachts cette semaine dans ses ports de Méditerranée. Avec les saisies de yachts, véritables symboles d’un enrichissement massif, l’oligarchie russe est directement visée.

En deux jours, l’Espagne a immobilisé trois yachts dans ses ports de Méditerranée à Barcelone, Majorque et Tarragone, rapporte notre correspondante à Barcelone, Élise Gazengel. Tous sont soupçonnés d’appartenir à des oligarques russes proches du Kremlin : Serguei Chemezov, le numéro 1 de la gigantesque entreprise publique russe d’armement, Alexander Mijeev, patron d’une société de vente d’armes et d’hélicoptères – dont le bateau avait d’ailleurs été saboté par un employé ukrainien fin février dernier – et Igor Setchin, magnat du pétrole ancien vice-Premier ministre et ami proche de Vladimir Poutine.

Tous trois font partie de la liste noire des personnalités sanctionnées par l’UE. Problème : les Espagnols doivent désormais prouver qu’ils sont bien les propriétaires de ces bateaux qui battent tous pavillons de paradis fiscaux et sont aux noms de sociétés écrans. La justice espagnole a ainsi autorisé lundi dernier l’immobilisation provisoire de biens avant même que leur propriété réelle ne soit prouvée. Quelques jours avant cette autorisation judiciaire, le Solaris (140 mètres, huit ponts et 48 cabines), yacht présumé de Roman Abramovitch, le propriétaire du club de foot Chelsea, avait quitté Barcelone précipitamment pour échapper aux sanctions.

Près de 500 personnalités ou entités russes visées
La semaine dernière en Italie, des biens d’une valeur de 143 millions d’euros, dont des villas grandioses en Sardaigne appartenant à des oligarques russes, ont été gelés et la police financière italienne a également saisi le SY A, aussi appelé Perle blanche, du milliardaire Andrey Melnichenko. Dessiné par le Français Philippe Starck, le SY A était amarré dans le port de Trieste dans le nord-est de l’Italie. D’une longueur de 143 mètres, le navire qui date de 2017 serait le plus grand yacht privé à moteur à voile du monde.

En France depuis le début du mois, cinq navires russes ont été interceptés.

Les sanctions européennes visent près de 500 personnalités ou entités russes, dont les avoirs et les ressources économiques doivent être progressivement gelés à mesure que les États européens parviennent à les localiser et les relier à leurs propriétaires. Les trains de sanctions occidentales précédents ont déjà gelé quelque 300 milliards de dollars de réserves russes à l’étranger, qui pourraient empêcher la Russie d’honorer plusieurs échéances de paiement de dettes en devises étrangères en mars-avril.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles