05282022Headline:

Guerre en Ukraine: l’OTAN pris à son propre piège, Poutine avait raison pour les néonazis (Images)

Alors que le président russe Vladimir Poutine a toujours clamé que l’opération militaire en Ukraine était pour dénazifier le pays et sauver es ukrainiens de l’emprise des ultranationalistes, l’OTAN vient de démontrer par inadvertance que Poutine n’avait pas totalement tort.

Depuis le coup d’Etat de 2014 en Ukraine où les ultranationalistes aidés par les occidentaux, ont pris le pouvoir dans le pays, une crise s’est déclenchée et depuis, s’est enlisée avec plusieurs crimes contre des personnalités de l’opposition dans le pays et également la révolte de certaines localités de l’Ukraine comme la Crimée qui a décidé de retourner en Russie et les deux régions séparatistes du Donbass.

« Nous constatons que les forces qui ont réalisé un coup d’État en Ukraine en 2014, se sont emparées du pouvoir et l’ont conservé au moyen de procédures électorales essentiellement décoratives, ont définitivement refusé de résoudre le conflit de manière pacifique. Pendant huit ans, huit infiniment longues années, nous avons tout fait pour que la situation soit résolue par des moyens pacifiques et politiques. En vain », avait indiqué Poutine le 24 février avant de lancer son opération militaire pour selon lui, dénazifier le pays.

Poutine a également mis l’accent sur le fait que « les principaux pays de l’OTAN, afin d’atteindre leurs propres objectifs, soutiennent en Ukraine les ultra-nationalistes et les néonazis ». Dans un récent message de l’organisation de l’Atlantique nord sur les réseaux sociaux, à l’occasion de la journée des femmes, elle a mis en exergue une femme combattante de l’armée ukrainienne. Cependant, sur cette image on pouvait remarquer que cette combattante célébrée, portait sur son uniforme le symbole du « Soleil noir », celui des néonazis ukrainiens.

Il va sans dire qu’en tentant de mettre en exergue une sorte de modèle ukrainien de la résistance, l’organisation donne raison à Vladimir Poutine sur le fait que l’Ukraine est bien prise en otage par les ultranationalistes et avec le soutien de l’OTAN. La remarque faite par les internautes, l’OTAN a rapidement supprimé le twitte, mais ce qui est fait, est fait.

D’un autre côté, l’Ukraine et les occidentaux soutiennent que les civils se sont volontairement engagés dans le combat mais plusieurs médias ont récemment indiqué que les hommes sont réquisitionnés pour combattre. Il est bien question de contrainte puisque ces derniers n’ont véritablement pas eu le choix. Même si la Russie devrait respecter la souveraineté de l’Ukraine, il n’en demeure pas moins que des puissances soutiennent des nazis qui se sont accaparés d’un pays entier avec des installations nucléaires.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles