09282022Headline:

Guerre en Ukraine: Matteo Salvini estime que les sanctions ont plus pénalisé l’Europe que la Russie

Matteo Salvini, le dirigeant du parti italien d'extrême droite de la Ligue

Ce dimanche, l’ex-homme fort du gouvernement italien et dirigeant de la Lega d’extrême droite, Matteo Salvini, a critiqué à la radio les modalités des sanctions européennes à l’égard de la Russie, les présentant comme contreproductives.

Le dirigeant du parti italien d’extrême droite La Ligue a créé la polémique dimanche 4 septembre, en mettant en doute l’efficacité des sanctions européennes prises à l’encontre de la Russie pour sanctionner l’invasion de l’Ukraine. « Plusieurs mois se sont écoulés et les gens paient leurs factures deux fois, voire quatre fois plus cher », a-t-il déclaré à la radio RTL. « Après sept mois, la guerre continue et les coffres de la Fédération de Russie se remplissent d’argent. » a affirmé Matteo Salvini.

« Nous avons besoin d’un bouclier européen » pour protéger entreprises et familles, comme lors de la pandémie de Covid, a-t-il réclamé dans la foulée lors d’un débat organisé dans le cadre du Forum économique The European House-Ambrosetti à Cernobbio, dans le nord de l’Italie. « Si nous voulons aller de l’avant avec les sanctions, faisons-le, nous voulons protéger l’Ukraine, mais je ne voudrais pas qu’au lieu de nuire aux sanctionnés, nous nous nuisions à nous-mêmes », a-t-il nuancé.

« Mauvais calcul »

« Les sanctions fonctionnent-elles ? Non. A ce jour, ceux qui ont été sanctionnés sont gagnants, tandis que ceux qui ont mis en place les sanctions sont à genoux », avait-il tweeté la veille. « De toute évidence, quelqu’un en Europe fait un mauvais calcul : il est essentiel de repenser la stratégie pour sauver les emplois et les entreprises en Italie », avait-il lancé.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles