05232022Headline:

Guerre en Ukraine: Roman Abramovitch, engagé dans la médiation entre Russes et Ukrainiens, aurait été empoisonné

Impliqué dans les négociations de paix entre la Russie et l’Ukraine, le propriétaire de Chelsea, Roman Abramovich aurait été victime d’un empoisonnement présumé selon les informations du Wall Street Journal.

Selon des informations du Wall Street Journal, l’oligarque russe Roman Abramovitch mais aussi certains négociateurs ukrainiens auraient présenté des symptômes d’empoisonnement après une réunion s’étant déroulé à Kiev au début du mois de Mars. Des extrémistes russes, en faveur du conflit, seraient à l’origine du drame.

Selon le journal, les symptômes présentés par Abramovitch auraient été des yeux rouges, des larmoiements constants et douloureux ainsi qu’une desquamation de la peau sur le visage et les mains. Abramovitch et au moins deux membres de ses homologues ukrainiens seraient tombés malades peu de temps après une réunion à Kiev au début du mois.

La santé d’Abramovitch et des membres de la délégation ukrainienne en question s’est, depuis, améliorée, rapporte enfin le Wall Street Journal. Le quotidien américain explique même que selon les personnes touchées, cela pourrait marquer une volonté de Moscou de nuire aux négociations pour la fin du conflit en Ukraine.

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, qui a rencontré M. Abramovich, n’a pas été touché. Le porte-parole de M. Zelensky a déclaré qu’il n’avait aucune information sur un éventuel empoisonnement.

Les experts occidentaux qui ont examiné l’incident ont déclaré qu’il était difficile de déterminer si les symptômes étaient causés par un agent chimique ou biologique ou par une sorte d’attaque par rayonnement électromagnétique, précise le Wall Street Journal. Le Kremlin n’a pas commenté ces informations.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles