05212022Headline:

Guerre en Ukraine: «Trois fois plus de morts côté russe en une semaine qu’en sept ans en Syrie»

Les Russes ont probablement sous-estimé les Ukrainiens. Est-ce qu’en outre, nous n’avons pas surestimé l’armée russe ?

Je ne pense pas qu’on ait surestimé l’armée russe, mais c’est vrai qu’on s’intéresse beaucoup à la modernisation de cette armée, parce que depuis 2008, il y a eu une réforme extrêmement impressionnante qui a été mise en œuvre et on l’a vue à l’œuvre en Syrie. Mais la grande différence entre l’intervention militaire russe en Syrie et ce qui se passe aujourd’hui en Ukraine, c’est que cette intervention en Syrie était essentiellement une intervention aérienne. Donc, c’est surtout l’armée de l’Air russe qui a été mobilisée avec, par ailleurs, des unités d’élite comme les forces des opérations spéciales et les troupes aéroportées.

Même si on s’en tient au nombre officiel de 500 soldats russes tués depuis le début de l’intervention en Ukraine – chiffre sans doute inférieur à la réalité –, c’est plus de trois fois le nombre de pertes russes enregistrées en Syrie. En une semaine d’opération en Ukraine, il y a eu trois fois plus de morts qu’en sept ans d’intervention russe en Syrie.

En ce qui concerne les problèmes logistiques, je pense que ce sont des problèmes fréquents en début d’opération, surtout lorsqu’il y a une dose d’improvisation assez importante, ce qui a l’air d’être le cas actuellement.

En tout cas, on peut s’attendre à un conflit beaucoup plus long que ne le prévoyaient les Russes ?

Pour le moment, il n’y a absolument rien qui indique que cette intervention va prendre fin rapidement. C’est plutôt tout le contraire ! Je vous renvoie aux conclusions du deuxième round de négociations qui ont eu lieu entre les délégations russes et ukrainiennes en Biélorussie, jeudi 3 mars : le seul accord qui a été trouvé concerne la mise en œuvre de corridors d’évacuation humanitaire. Dans des négociations entre deux parties au conflit, lorsque le seul élément pour lequel un accord est trouvé, c’est l’évacuation des civils, cela n’augure rien de bon pour la poursuite du conflit.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles