05252022Headline:

Hongrie: Katya, une jeune Russe, accueille des réfugiés ukrainiens à Budapest

Des réfugiés ukrainiens accueilli par une russe

On estime que sur les 460 000 Ukrainiens sont entrés en Hongrie, au moins 70% ont poursuivi leur route vers d’autres pays. Mais certains ont besoin d’être hébergés quelques jours ou restent en Hongrie. Katya, une jeune Russe de 32 ans qui a quitté son pays il y a dix ans, après la réélection jugée frauduleuse de Vladimir Poutine, a ouvert grand sa porte aux réfugiés ukrainiens depuis le début de l’invasion de l’Ukraine.

Malgré la taille de son appartement – 25 m²-, elle a déjà accueilli plusieurs familles : « D’abord j’ai logé deux filles, avec leurs deux chiens et leur chat. Comme j’ai aussi des animaux, c’était un peu le zoo dans mon studio ! »

Après avoir aidé les deux Ukrainiennes à trouver un travail et un appartement plus grand, Katya a ouvert sa porte à d’autres réfugiées : une maman et sa fille. « C’est comme une famille pour moi ! La maman, je l’appelle “Maman”, elle me traite comme sa fille. Mes propres parents ne me parlent plus. Ils sont pro-Poutine, ils croient qu’il n’y a pas de guerre. »

« Ça fait 100 ans que le pouvoir détruit nos vies »
La chute de Vladimir Poutine ? Katya n’y croit pas. Selon la jeune femme qui ne veut donner ni son nom ni sa profession, la Russie n’a connu que la dictature et n’en sortira pas. Katya est désespérée. Elle fond en larmes : « Ça fait cent ans que le pouvoir détruit nos vies et celles des autres. Ça ne s’arrêtera jamais, c’est ça qui est terrifiant. »

Il y a dix ans, Katya fuyait son pays. Comme elle, des milliers de jeunes Russes opposés à l’invasion de l’Ukraine, prennent la route de l’exil.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles