01192017Headline:

Ile de La Réunion: la soirée American Pie XXL a viré au viol collectif

Il y avait du monde, il y avait de l’ambiance, mais au petit matin, ce 1er mai, la soirée American Pie XXL au Chapiteau a mal tourné. Peu après 4 heures, alors qu’un concours de strip-tease (pour hommes et femmes) est organisé dans cette célèbre discothèque de Montvers-les-Bas sur l’île de La Réunion, une cliente de 27 ans est subitement encerclée par une dizaine d’hommes.

“Le lauréat du concours remportait un billet d’avoir pour les Etats-Unis, du coup, les participants ont été chaque fois un peu plus loin. Elle, elle a fini très dénudée, ça a excité des gars. Ils ont été vers elle et ont commencé à la toucher… C’était dans le délire de la soirée”, raconte à metronews un client présent ce soir-là sous couvert d’anonymat.

Plainte le lendemain

Le week-end dernier, la jeune femme a porté plainte contre X pour “viol en réunion”. Dans une vidéo publiée mercredi 6 mai sur le site L’info.re, elle raconte sa version des faits. “J’étais venue pour gagner. Ceux qui sont venus avec moi savaient que je voulais gagner, dit cette ancienne gogo danseuse de l’établissement qui rêve de se faire connaître outre-Atlantique. J’ai essayé de regarder à droite et à gauche pour récupérer mon pantalon et mon haut… Il y a une main à gauche, une à droite, après ça bouscule… Et d’un coup, je me suis retrouvée par terre, il y avait une dizaine de gars autour de moi… Je voyais que des têtes autour de moi et je ne comprenais pas… “. Une source proche du dossier précisait qu’il y aurait eu notamment “des attouchements divers et des pénétrations digitales”.

Selon un autre témoin joint par metronews, “le staff de la boîte a été surpris, puis a finalement réussi a extirpé la jeune femme de la ‘meute’”. Ce client tient toutefois à nuancer quelques points sur la succession des événements. “Son effeuillage, sa manière de danser, de se comporter, ça chauffait le public, tout le monde criait. L’animateur lui a dit qu’elle avait gagné, mais elle continuait à ‘faire son show’. Elle s’est laissée emporter. Evidemment, ça a donné des idées à des clients visiblement très alcoolisés. La jeune femme avait probablement bu elle aussi, mais quand elle est repartie de la boîte, elle n’était pas ivre morte, elle marchait normalement, elle ne titubait pas. Ici, on ne comprend pas très bien pourquoi elle n’est pas allée directement voir la police. Certains se demandent même si elle n’a pas porté plainte pour sa réputation ici, notamment la manière dont elle pourrait être perçue par ses proches après cette histoire.”

Plusieurs individus recherchés

Contactée par téléphone ce jeudi par metronews, la direction de l’établissement n’était pas joignable. Stéphane Lauret, directeur du Chapiteau, avait indiqué mercredi sur L’info.re que la cliente est partie “vers 5 heures du matin sans se plaindre”. Le patron de la discothèque ajoute toutefois qu’il souhaite que les agresseurs présumés soient “punis”. Ce jeudi, une semaine après les faits, ils n’avaient toujours pas été interpellés.

“La soirée a été filmée par des dizaines de personnes, mais c’est vrai, en qu’en cherchant, les films n’apparaissent pas sur les réseaux sociaux comme c’est habituellement le cas”, précise un témoin. La Brigade de sûreté départementale (BSD) est chargée de l’enquête. Des images de vidéosurveillance et des vidéos tournées avec des portables ont d’ores et déjà été exploitées pour tenter d’identifier les noctambules mis en cause dans cette affaire.

Source: metronews

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment