11212017Headline:

Ils vivent jusqu’à 120 ans et suscitent la curiosité des scientifiques

Hunza  « flèche » en bouroushaki, langue locale est un petit village à 2400 km d’altitude au nord du Pakistan. Ses habitants, les Hunzakuts, sont au nombre de 87000 et ont suscité la curiosité de nombreux scientifiques et chercheurs à cause de leur éternelle jeunesse et de leur parfaite santé.

En effet, leur espérance de vie dépasse les 120 ans et leurs femmes sont capables de donner naissance jusqu’à 65 ans. Ceci sans parler de la jeunesse de leur apparence et de leur bilan de santé sans maladies ni tumeurs. Quelles sont donc les clés de cette éternelle jeunesse ?

Un Hunzakut du nom de Said Abdul Mobudu, a provoqué l’étonnement et la stupéfaction des officiers à l’aéroport de Londres. En 1984, alors qu’ils vérifiaient son passeport, les officiers ont été choqués de voir sa date de naissance : 1832. Oui, il avait bien 161 ans !

Tout au long de leur histoire, les habitants de ce village ont choisi d’adopter un régime autarcique essentiellement fondé sur l’agriculture et l’élevage.

naissance

Leur alimentation se base donc sur les produits issus de leurs terres et de leurs animaux, ainsi que de quelques plantes sauvages. Elle se constitue essentiellement de céréales telles que le sarrasin, l’orge et le blé, de fruits, notamment les abricots, et de légumes. Ces derniers sont évidemment bio, et leur arrosage à l’eau de fonte des glaciers, filtrée par la végétation et les roches montagneuses, augmente leur teneur en minéraux et en vitamines. Quant aux produits animaliers, ils préparent surtout du ghee, parfois du lait et du fromage, mais leur consommation de viande est très restreinte et se limite à une ou deux fois par an, en période de grand froid.

Les caractéristiques du régime alimentaire des habitants de Hunza sont multiples :

Ils suivent régulièrement des périodes de jeûne.

Ils consomment la plupart du temps des fruits et légumes crus, des graines germées.

L’eau qu’ils boivent est naturellement pure et riche en minéraux.

Une majeure partie de leur alimentation est à base d’abricots, et ils suivent une cure d’abricots de deux à quatre mois par an, limitant leur alimentation à du jus d’abricots séchés.

Ils ne boivent pas d’alcool.

Ils ne consomment pas de sucre, et très peu de sel.

AfrikMag

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment