04062020Headline:

Le président du Brésil professe sa foi en Jésus devant 140 000 jeunes lors d’une journée historique

Note de La Lumière :
Nous publions l’article ci-dessous uniquement en raison de la confession de foi publique du président Jair Bolsonaro, chose remarquable qui montre que Dieu est à l’œuvre au Brésil. Cela ne signifie aucunement que nous sommes en accord avec tous les enseignements et pratiques associés à l’événement et avec les personnes dont il est question dans cet article. En particulier, nous déplorons la forme dévoyée du culte chrétien caractérisée par l’introduction de la musique « chrétienne » contemporaine, forme qui est malheureusement aujourd’hui devenue la norme courante avalisée dans bien des églises. Et nous déplorons aussi des théologies douteuses de type hypercharismatiques soutenues par les organisateurs de l’événement.

Pour qu’une nation puisse être rachetée pleinement jusque dans ses structures politiques, il est nécessaire également qu’une réformation ait lieu dans l’Église même, sans quoi la sphère publique héritera de la forme dégénérée du christianisme en place. Ces quelques réserves importantes n’entachent pas notre confiance que Dieu se glorifiera au Brésil en restaurant un témoignage fidèle.

Un jour historique a eu lieu au Brésil lorsque des milliers de chrétiens, dont le président Jair Bolsonaro, se sont réunis samedi pour déclarer que le Brésil appartient à Dieu.

Selon le compte rendu de Fox News, l’organisateur de cet événement massif n’a jamais invité le président Bolsonaro, mais ce dernier est venu de son propre chef. Il était là pour assister à la journée historique pour le Brésil qui a été qualifiée de « plus grand événement chrétien simultané dans l’histoire du Brésil ».
Le Send Brazil s’est tenu au stade de Brasilia. Sur scène, le Président honoré a confessé avec audace sa foi en Jésus et a déclaré que « le Brésil appartient à Dieu ». Il a ensuite été accueilli par les applaudissements de centaines de milliers de personnes.

Cet événement de 12 heures a réuni plus de 140 000 participants dans trois stades différents : le stade Brasilia Nacional, le stade Morumbi et le stade Allianz Parque à Sao Paulo, rapporte Fox News. En outre, 1,7 million de personnes ont regardé la diffusion portugaise en direct et 560 000 la diffusion anglaise en direct.

L’unité dans le corps du Christ
Dans une interview, deux des organisateurs, Andy Byrd et Teo Hayashi, ont déclaré à Fox News qu’il a fallu une « unité sans précédent » pour organiser cet événement de grande envergure. De manière extraordinaire, des milliers de participants se sont tournés vers Jésus, « engagés dans le jeûne, des plans de lecture de la Bible et les missions auprès des nations, des universités et des lycées ». The Send Brazil fait partie de « The Send » qui a été fondé l’année dernière à Orlando par sept ministères.

« L’effusion de guérisons, de miracles, de signes et de prodiges était époustouflante, c’était la démonstration de la puissance de Dieu dans les trois stades », a déclaré Andy, un responsable de Jeunesse en Mission (JEM).

« Tout cet événement avait pour but l’exaltation de Jésus. Et le revêtement de puissance des jeunes de 24 ans, afin d’équiper la prochaine génération pour changer le monde ».

De grands noms étaient présents.
Teo, co-organisateur et fondateur du mouvement Dunamis et le pasteur Sao Paulo de l’église de Sion ont mis en avant la justice sociale. Ils ont encouragé les participants à « atteindre les campus universitaires et les lycées, ainsi qu’à adopter des enfants et des adolescents vulnérables – ce qui a touché une corde sensible dans la nation ».

« Dieu a stimulé une énorme église de jeunes évangéliques à accomplir le grand mandat missionnaire. Et Dieu a donné à une génération le pouvoir de faire les œuvres du Christ au-delà des quatre murs de l’Église », a déclaré Teo.

De plus, des responsables évangéliques oints bien connus étaient également présents à l’événement. Francis Chan, Michael Koulianos, Todd White, Daniel Kolenda, Randy Clark, Christine Caine et bien d’autres étaient présents. De célèbres conducteurs de louange se sont également joints à l’événement : Lindy Conant-Cofer, Jeremy Riddle, Steffany Gretzinger et Dante Bowe. Plusieurs éminents dirigeants chrétiens du Brésil se sont également joints à la liste. Au total, 180 personnes ont pris la parole pendant les 12 heures de l’événement.

Dieu agit au Brésil
L’évangéliste Daniel Kolenda a déclaré : « Dieu agit au Brésil ! » Christine Caine a encouragé la jeune génération par ces mots : « Nous ne pouvons pas garder cette bonne nouvelle pour nous. Animés par l’esprit de Dieu, nous devons faire du dernier commandement de Jésus notre première priorité ».

Parmi les milliers de participants se trouvait João Bevilacqua, 18 ans.

« La chose la plus mémorable pour moi a été quand un homme s’est levé de son fauteuil roulant. Et il a ensuite levé son fauteuil roulant pour que tout le monde puisse voir qu’il était guéri », a-t-il déclaré à Fox News dans une interview.

Une autre personne interrogée, Carol Satyro, 23 ans, a déclaré : « J’ai vu des jeunes gens raconter des témoignages de vies transformées. J’ai vu des adolescents intercéder pour mon pays. Et j’ai vu des milliers de personnes s’engager à lire la Parole, à adopter des orphelins, à embrasser des étudiants à l’université et à vivre le véritable Évangile » !

En outre, Carolina Martins, 22 ans, a fait cette remarquable déclaration très laudative : « L’Église brésilienne a été exhortée à aller d’une manière extraordinaire. La gloire de Dieu était palpable, nous avons pu expérimenter des guérisons et des prodiges. Les sourds entendaient à nouveau, les aveugles voyaient, les paralysés marchaient à nouveau. D’une seule voix, nous avons déclaré : « Me voici, envoie-moi ».

Lire sur Lumière du Monde

Comments

comments

What Next?

Recent Articles