03302017Headline:

Le trésorier des jihadistes tué dans un bombardement de la coalition en Syrie

A grab image taken from a handout video released on November 17, 2015 by French Defense Audiovisual Communication and Production Unit (ECPAD) shows French warplanes bombing operational sites at the Islamic State's Syria stronghold Raqa. French warplanes targeted the Islamic State's Syria stronghold for the third consecutive day today, hitting jihadists who claimed responsibility for the Paris attacks, Defence Minister Jean Yves Le Drian said.  AFP PHOTO / ECPAD / EMA  = RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / ECPAD / EMA " - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS - TO BE USED WITHIN 30 DAYS FROM 17/11/2015==

Le trésorier de l’Etat islamique tué dans un bombardement de la coalition en Syrie

La coalition a tué en novembre dans des frappes aériennes le trésorier du groupe Etat islamique, Abou Salah, et deux autres responsables jihadistes de haut niveau, a indiqué jeudi 10 décembre un porte-parole militaire américain.

Abou Salah, tué “fin novembre”, était “l’un des responsables financiers les plus importants et les plus expérimentés” du groupe de l’Etat islamique, a indiqué le colonel Steve Warren, par vidéo conférence depuis Bagdad. “C’est le troisième membre du réseau financier de l’EI que nous avons tué” récemment, a indiqué le porte-parole. “Le tuer, lui et ses prédécesseurs, épuise le savoir et le talent nécessaire pour coordonner le financement de l’organisation”, a-t-il dit.

“Décimer les réseaux”

La coalition a aussi éliminé “également fin novembre” l’un des responsables de l’EI chargé de “l’extorsion” de fonds auprès de la population civile, a-t-il dit. Et “à la même période”, la coalition a également tué un haut responsable du groupe Etat islamique qui coordonnait “les transferts d’information, de personnes et d’armes”. “Ces frappes sont un exemple de la manière dont nous sommes capables de décimer les réseaux” extrémistes, a-t-il dit.

La coalition menée par les Etats-Unis s’efforce de désorganiser le groupe Etat islamique en éliminant des hauts responsables de l’organisation. Pour l’instant, la coalition a eu recours à des frappes aériennes pour ces éliminations. Mais les Etats-Unis ont annoncé récemment le déploiement en Irak d’une unité de forces spéciales qui sera capable notamment d’aller capturer ou tuer ces responsables en Syrie, et recueillir sur place du renseignement pour définir de nouvelles cibles.

.huffingtonpost.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment