05262022Headline:

« L’économie russe est en cessation de paiement, (…) son isolement est croissant », Emmanuel Macron

Lors de sa conférence de presse au G7 à Bruxelles, Emmanuel Macron a déclaré que « l’économie russe est d’ailleurs, au moment où je vous parle, est en cessation de paiements ».

Au 29e jour de l’invasion russe en Ukraine, trois sommets sont consacrés à la crise – Otan, G7 et Union européenne – à Bruxelles. «Nous sommes prêts à accroître les sanctions contre la Russie». «Au moment où je vous parle, l’économie russe est en cessation de paiement», a déclaré Emmanuel Macron ce jeudi à Bruxelles. «Sa monnaie a dévissé, son isolement est croissant et notre pression ira en s’accentuant, en cherchant, là aussi, par tous les moyens, un cessez-le-feu, et la paix». Le chef de l’Etat Français a assuré que les sanctions contre la Russie avaient «un impact» et que les les membres de l’Otan étaient «prêts à [les] accroître».

«Le peuple Ukrainien mené par son président à résister, déjouant les calculs de la Russie. Nous avons, peuples européens, répondu avec réactivité et fermeté, déjouant la-aussi les calculs de la Russie», a déclaré Emmanuel Macron, en préambule d’une conférence de presse organisée ce jeudi à Bruxelles, après une rencontre des dirigeants des pays membres de l’Otan, suivie d’une réunion du G7. «Nous continuons de nous tenir aux côtés du peuple ukrainien», a-t-il martelé. «La ligne reste la même pour les alliés: continuer à fournir des armes défensives et létale et éviter toute escalade du conflit», a-t-il poursuivi. «L’Otan a fait le choix de soutenir l’Ukraine pour arrêter la guerre». Et d’ajouter: «la ligne rouge c’est de ne pas être co-béligérant».

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles