09192020Headline:

Les Djihasistes exécutent en public un caméraman. Voici son identié:

djihad, terrorisme

Père de trois enfants, le journaliste avait été enlevé par le groupe djihadiste le 7 septembre.

Le groupe Etat islamique (EI) a exécuté vendredi 10 octobre en public un caméraman irakien, son frère et deux autres civils dans un village au nord de Bagdad, a indiqué un membre de la famille de la victime.

L’EI a par ailleurs exécuté vendredi dans le nord du pays neuf personnes qu’il soupçonnait de liens avec des groupes sunnites anti-djihadistes, selon des sources de sécurité et des témoins.

Les djihadistes ont tué Raad al-Azzawi, un caméraman de 37 ans qui travaillait pour la chaîne de télévision locale Sama Salaheddine, et les trois autres personnes à Samra, à l’est de la ville de Tikrit. “L’EI l’a exécuté lui, son frère et deux autres personnes aujourd’hui en public”, a indiqué un membre de la famille parlant sous couvert de l’anonymat.

“Son seul crime a été d’être caméraman”

Selon l’organisation Reporters sans frontières, ce journaliste, père de trois enfants, avait été enlevé par le groupe djihadiste le 7 septembre.

“Ils sont venus chez lui et l’ont emmené avec son frère”, selon le membre de la famille. “Il n’a rien fait de mal, son seul crime a été d’être caméraman, il faisait juste son métier”.

Il y a dû y avoir des gens dans le village qui l’ont accusé de travailler pour le gouvernement et qui l’ont dénoncé aux djihadistes”, a-t-il ajouté.

Selon un communiqué de RSF le mois dernier, l’EI avait menacé d’exécuter le caméraman sous prétexte qu’il avait refusé de travailler pour le groupe.

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles