10242020Headline:

les Djihadistes s’ emparent de trois avions de chasse

avion de chasse

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), les jihadistes de l’organisation Etat islamique se sont procurés au moins trois avions de chasse, et s’entraîneraient actuellement au pilotage sur un aéroport du nord de la Syrie.

Il pourrait s’agir de MIG-21 ou de MIG-23. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), les jihadistes du groupe Etat islamique se seraient emparés de trois avions de chasse syriens, dans des sites militaires passés sous leur contrôle, dans les provinces de Raqqa et d’Alep. Des jihadistes seraient actuellement formés au pilotage à l’aide d’instructeurs irakiens venus en Syrie. Il s’agirait probablement d’anciens pilotes de l’armée de Saddam Hussein.

L’OSDH, qui s’appuie sur des témoignages, affirme que l’organisation Etat islamique fait voler ses avions à partir de l’aérodrome militaire d’al-Jarrah, dans le nord de la Syrie (province d’Alep). « Des gens les ont vus voler. Ils ont décollé à de nombreuses reprises de cet aérodrome, ont survolé les parages et y sont revenus », a précisé à l’AFP Rami Abdelrahman, directeur de l’OSDH. L’information n’a pas été confirmée pour le moment par le commandement central des forces américaines, qui coordonne les frappes de la coalition internationale.

Le MIG-21 et le MIG-23 ont été développés pendant la guerre froide, en Union soviétique. Le MIG-23 a été notamment conçu pour opérer depuis des terrains rudimentaires, et est surtout destiné à des attaques au sol. L’OSDH n’est cependant pas en mesure d’affirmer si les avions des jihadistes sont équipés de missiles utilisables dans des attaques aériennes.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles