08252019Headline:

Madagascar: des puces électroniques désormais disponibles pour le bétail

Une puce électronique pour localiser son bétail en cas de vol ou d‘égarement. C’est une idée originale développée dans le centre de Madagascar, faisant suite à la promesse de campagne électorale du président Andry Rajolina, élu cette année.

La ville de Tsiro-anoman-didy est connue pour ses zébus. Un type de bétail avec une grosse bosse sur le dos.

“C’est un bolus (capsule/dose), à l’intérieur, il y a des puces pour identifier le zébu. Ce sont les mêmes que celles que nous utilisons pour nos téléphones. C’est aussi géolocalisable, c’est l’outil pour insérer la capsule. On met la capsule dedans, on la pousse dans la bouche de l’animal ; puis elle entre dans son ventre et y reste jusqu‘à sa mort”, explique Ravelonjatovo Volololona, vétérinaire.

En cas de vol, nous pouvons trouver l’emplacement du zébu grâce au logiciel, nous envoyons un texte pour connaître les détails géographiques du zébu.

10 000 puces électroniques seront insérées dans le bétail au cours des trois prochains mois.

“En cas de vol, nous pouvons trouver l’emplacement du zébu grâce au logiciel, nous envoyons un texte pour connaître les détails géographiques du zébu. Le bolus (la puce) envoie un feed-back, nous envoie une réponse, et nous utilisons ces détails dans le logiciel pour trouver sur la carte où se trouve le zébu à ce moment”, indique Dera Rakotoarivelo, directeur de la communication et du Marketing chez Genius Technology Company.

Un zébu peut être vendu sur le marché entre 200 et 300 euros. Pas assez raisonnable pour un pays qui a du mal à sortir de la récession. Ici, la Banque mondiale estime que 75 % de la population vit avec moins de 2 dollars par jour.

“Quand les voleurs ont attaqué, beaucoup de nos amis ont été tués, y compris des membres de ma famille. Mon petit frère a été tué par les voleurs. Il a souffert de 8 coups de feu. Les voleurs ne distinguent pas, ils tirent sur tout le monde, y compris les femmes et les enfants”, témoigne Rasolonjanahary Richard.

L’appareil fonctionne pendant 7 ans
La puce a été développée par une société malgache appelée Genius Technology Company.

L’appareil fonctionne pendant 7 ans, ce qui correspond à la durée de vie moyenne du zébu. Lorsque l’animal meurt, la puce est désactivée.

Le gouvernement espère insérer un demi-million de ces puces pour suivre 2,5 millions de têtes de bétail.

Les officiels insèrent la puce, qui coûte entre 6 et 10 dollars gratuitement. Mais le financement à long terme du projet reste à confirmer

Le vol de bétail est un fléau national à Madagascar avec 30 000 animaux volés en 2017.

Selon la police et les agriculteurs, les forces de sécurité sont souvent tuées dans des affrontements avec des voleurs.

Lire sur afrinews

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment