09202019Headline:

Mae Carol Jemison, première femme afro-américaine à aller dans l’espace

L’histoire de la tentative de l’homme d’aller dans l’espace regorge de détails perspicaces. Depuis le début de la conquête spatiale, plus de 50 femmes ont goûté aux joies de l’apesanteur. Mae Carol Jemison fait partie de ces femmes. Elle est la première femme Afro-Américaine à voyager dans l’espace à bord de la navette spatiale Endeavour, en 1992.

Mae Jemison née le 17 octobre 1956, a toujours été intéressé par une carrière d’astronaute au lycée. À 16 ans, elle parvient à intégrer la prestigieuse Université Stanford à Chicago en 1973. Puis sort en 1977, diplômée en ingénierie chimique. En 1981, elle obtient son diplôme de docteur en médecine de l’Université Weill Medical College. Dans ce cadre, elle contribue à l’élaboration d’un vaccin contre l’hépatite B.

Étant aussi passionnée par la danse, sa mère lui a dit “on peut toujours danser si on est médecin, mais on ne peut pas être médecin si on est danseur”.

Facetofaceafrica.com a déclaré que son inspiration à rejoindre la NASA était le fruit de la façon dont l’actrice afro-américaine Nichelle Nichols a dépeint le lieutenant Uhura dans Star Trek, un film.

Jemison a postulé sans succès en 1983? Elle a rejoint le programme en 1987, elle figurait parmi les quinze candidats choisis sur environ 2 000. Jemison a effectué sa seule mission spatiale du 12 au 20 septembre 1992 en tant que spécialiste de mission sur STS-47. C’était la 50e mission de la navette et une mission de coopération entre les États-Unis et le Japon.

En mars 1993, elle a quitté la NASA pour poursuivre son amour pour la science et la technologie. Elle fonde sa propre entreprise, le groupe Jemison de recherches pour développer la science et la technologie dans la vie quotidienne. elle fondera plus tard sa propre fondation dénommée fondation Dorothy Jemison pour l’excellence, nommée en l’honneur de sa mère. L’un des projets de la fondation Dorothy Jemison est la planète que nous partageons (TEWS), camp scientifique international pour les étudiants.

Lire sur afrkimag

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment