06062020Headline:

Menacé de mort répond, le chef de l’OMS répond « Je m’en fous »

Le Directeur Général de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus est sous le feu des critiques au moment où les dirigeants mondiaux luttent contre le coronavirus. Son leadership a été remis en question par le président américain Donald Trump, qui a menacé mardi de suspendre la contribution américaine à l’OMS, dénonçant sa gestion de la pandémie.

Une pétition a été publiée en ligne appelant à la démission de M. Tedros. La pétition affirme que les efforts organisationnels déployés pour faire face à la pandémie de coronavirus sont inacceptables. On lui reproche également le fait qu’il n’a pas désigné la flambée de coronavirus en Chine comme une urgence mondiale fin janvier. La pétition alléguait qu’au lieu d’enquêter et de vérifier de manière indépendante le nombre de décès et de personnes infectées dans les provinces chinoises, M. Tedros s’était simplement appuyé sur la parole du gouvernement chinois, qui avait initialement minimisé l’épidémie dans leur pays afin d’éviter les effets économiques négatifs qui allaient suivre avec la propagation de la pandémie.

Face à cette pression énorme, le patron de l’OMS a déclaré mercredi qu’il est victime d’abus raciaux et de menaces de mort.

« Je peux vous mentionner les attaques personnelles dont j’ai été victime depuis plus de deux, trois mois. Des abus, ou des propos racistes. J’ai reçu toutes sortes de noms ; noir ou nègre. Je suis fier d’être noir, fier d’être nègre… ça ne me gêne pas d’être honnête… même les menaces de mort. Je m’en fous. », a-t-il laissé entendre dans une séquence vidéo.

Lire sur afrikmag

Comments

comments

What Next?

Recent Articles