01162018Headline:

Migrants : la barre des 100.000 demandeurs d’asile dépassée en 2017 en France/voici Les 5 plus gros demandeurs

Le nombre de demandeurs d’asile a bondi de 17% en 2017 par rapport à 2016 mais le nombre d’attributions du statut de réfugiés a fléchi.

C’est un niveau “historique”, déclare Pascal Brice, le directeur général de l’Ofpra. La France a enregistré un peu plus de 100.000 demandes d’asiles en 2017, un chiffre en augmentation de 17% par rapport à 2016. A titre de comparaison, lorsque l’Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides) a commencé à comptabiliser les demandes d’asile en France, en 1981, il y en avait un peu moins de 20.000…

36% de demandes d’asile acceptées, un chiffre en baisse

En revanche, le taux d’accord qui permet aux demandeurs d’asile d’obtenir le statut de réfugié a baissé, passant de 38% en 2016 à 36% l’année dernière. Principale explication : les Albanais, qui sont les plus nombreux à demander le statut, ne l’obtiennent que dans 6,5% des cas, leur pays d’origine étant considéré comme “sûr” par l’Ofpra. L’été dernier, les autorités françaises et albanaises ont lancé un plan d’action pour lutter contre les réseaux d’immigration irrégulière et enrayer le phénomène.

Les 5 plus gros demandeurs d’asile en France :

  • Les Albanais (7.630 demandes)
  • Les Afghans (5.987 demandes)
  • Les Haïtiens (4.934 demandes)
  • Les Soudanais (4.486 demandes)
  • Les Guinéens (3.780 demandes)

L’Afrique de l’Ouest en progression

La plus forte progression de demandes vient d’Albanie mais on observe également une hausse venant de pays d’Afrique de l’Ouest et francophone, notamment de Côte d’Ivoire et de République démocratique du Congo. “Cela reflète le phénomène des traversées via la Libye vers l’Europe”, a commenté Pascal Brice de l’Ofpra.

Ceux qui ont le plus de certitudes d’obtenir l’asile sont les Syriens avec 95% des demandes acceptées. Ils ont pourtant été moins nombreux que l’an dernier à solliciter l’asile avec 3.249 demandes. Les Afghans aussi obtiennent l’asile à 83%.

200.000 en Allemagne

La France est loin d’être un cas isolé en Europe puisque l’Allemagne devrait atteindre le chiffre de 200.000 demandes d’asile cette année.

A noter que le chiffre français pourrait être plus élevé si on prend en compte les migrants qui n’ont pas encore déposé leur dossier à l’Ofpra. Le délai moyen d‘attente a baissé pour atteindre environ trois mois, a indiqué qui “poursuit ses efforts pour atteindre en 2018 l’objectif des deux mois” fixé par Emmanuel Macron, “dans le strict respect des droits de chaque demandeur”.

Un projet de loi sur l’immigration attendu en février

Le ministère de l’Intérieur est en train de plancher sur un projet de loi sur l’asile et l’immigration qui doit être présenté en février au Conseil des ministres. Les associations de défense des droits des migrants s’inquiètent déjà alors que la volonté de Gérard Collomb est notamment d’expulser les migrants relevant de la procédure de Dublin.

Qu’est-ce que la procédure Dublin III ?

Il s’agit de transférer les migrants dans le pays qui sera chargé d’examiner leur demande d’asile :

  • soit celui par lequel le migrant est entré en Europe et dans lequel il a été contrôlé
  • soit celui qui lui a accordé un visa ou un titre de séjour.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment