09202017Headline:

Obama ferme la “bouche” de Trump /Le tweet de l’ancien president sur Charlottesville,devient le plus « aimé » de l’histoire du réseau

 

Un tweet de Barack Obama rejetant le racisme après la manifestation de Charlottesville est devenu  le plus aimé de l’histoire.

«Personne n’est né en détestant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, de son passé ou de sa religion…» En quelques mots empruntés à Nelson Mandela, et une photo le montrant face à trois enfants, Barack Obama a condamné le rassemblement de suprémacistes blancs et de néo-nazis américains à Charlottesville, en marge duquel une femme a été tuée, écrasée parmi les contre-manifestants. Ce tweet de l’ancien président américain a été «aimé» plus de 2,4 millions de fois depuis le 13 août,

Plus de 3,2 millions de « j’aime », plus de 1,2 million de retweets… Le message de tolérance publié par Barack Obama dimanche 13 août est devenu, en quelques jours, le plus « liké » (aimé) du réseau social, a annoncé Twitter.
« Personne n’est né en haïssant une autre personne pour la couleur de sa peau, ou son millieu, ou sa religion… », a écrit l’ancien président américain sur Twitter. Le message était accompagné d’une photo de Barack Obama saluant trois enfants de couleur de peau différente. Le précédent record de « likes » était détenu par la star américaine Ariana Grande et le message qu’elle avait publié peu après l’attentat de Manchester, en mai, à la fin d’un de ses concerts. Il avait réuni 2,7 millions de « j’aime ».
Samedi, un rassemblement d’extrême droite a dégénéré dans la ville américaine de Charlottesville, en Virginie. Un automobiliste a foncé dans une foule de contre-manifestants et tué une femme. Donald Trump est depuis au cœur d’une polémique pour sa réaction à ces événements. L’actuel président états-unien a notamment dénoncé la violence et les torts « des deux côtés », mettant ainsi sur le même plan les manifestants d’extrême droite – rassemblant des suprémacistes blancs, des néonazis et des membres du Ku Klux Klan – et leurs opposants.

.lemonde.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment