12142017Headline:

Oupsss!, une pétition contre “les tenues inappropriées” de Brigitte Macron la première dame de France

Thierry Paul Vallette a lancé, le 22 septembre, une pétition “contre les tenues (…) non appropriées de Brigitte Macron lors de représentations officielles”. Il s’était déjà fait connaître cet été en lançant une pétition contre “le statut de première dame”. On a discuté avec lui de ses motivations.

Il a réuni cet été 319.709 signatures dans une pétition “contre le statut de première dame“. Il participe depuis à l’émission de Roselyne Bachelot sur LCI – il se présente, sur sa fiche LinkedIn, comme “intervenant (…) régulier” de la chaîne d’info continue du groupe TF1, pour “débattre de l’actualité et de sujets de société“. Et, manifestement, il a encore des choses à dire sur Brigitte Macron, puisque Thierry Paul Vallette a lancé, le 22 septembre dernier, une pétition critiquant Brigitte Macron sous l’angle … de “ses tenues. Le fondateur du “mouvement citoyen de l’Egalité Nationale” s’en prend, selon l’intitulé de sa pétition, aux “tenues appropriées” que la première dame porte au cours de ses différentes apparitions publiques.

Selon lui, les robes, talons et autres tailleurs de Brigitte Macron sont des outils de communication “de l’Elysée pour nous détourner de l’actualité politique“. Sollicité par Closer ce mercredi 27 septembre, il détaille : “Ce qui m’a vraiment marqué c’est lorsque Emmanuel Macron est parti en Grèce pour refonder l’Europe et en discuter avec la présidence grecque. Et j’ai été étonné que les gens autour de moi ne retenaient que les robes bleu, blanc, rouge de Brigitte Macron. On est clairement dans un calcul politiqueElle sait pertinemment que telle robe aura tel impact”. Thierry Paul Vallette assure même que la “charte de transparence relative au statut du conjoint du chef de l’Etat“, publiée le 21 août par l’Elysée, obligerait Brigitte Macron à un “code vestimentaire” – on a relu attentivement le texte en question sans trouver de référence à cela.

“Ce n’est pas son rôle de casser les codes”

L’argumentation de Thierry Paul Vallette est d’essayer de démontrer que les tenues de Brigitte Macronfont partie d’un “outil de communication” élyséen. Selon lui, elles sont d’autant plus critiquables qu’elles sont contraires “aux valeurs” de la France. Et cela pourrait même avoir un impact sur les plus jeunes générations, pour le pétitionnaire : “Je vois les parents qui apprennent à leurs enfants à s’habiller correctement. Brigitte Macron a été dans l’éducation nationale et dans l’éducation nationale on essaie d’expliquer aux élèves qu’il y a des manières s’habiller selon les circonstances. C’est vrai que mettre une mini-jupe dans un style rock quand on va rencontrer un Prix Nobel, ce n’est pas adapté”, explique-t-il à Closer. Avant de questionner : “Quel est le message envoyé aux jeunes ? Demain une jeune fille va aller à l’école en mini-jupe ?”. Visiblement inquiet, le fondateur du mouvement citoyen de l’Egalité National compte sur sa pétition pour sensibiliser l’Elysée à cette question. Parce qu’il en est sûr : “Elle veut casser les codes mais ce n’est pas son rôle de casser les codes !“.

Sollicités par Closer, les collaborateurs de Brigitte Macron ne souhaitent faire aucun commentaire sur cette démarche. La chaîne LCI, de son côté, indique à Closer que Thierry Paul Valette est un intervenant régulier “mais pas permanent” de l’émission.

Ah oui. Et les internautes ne se font pas non plus avoir : quelques milliers de signatures, tout au plus. C’est ce qui s’appelle un flop.

 Closermag

                                                        

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment