03292017Headline:

PHOTOS-Argentine/ Pendant qu’Obama s’amuse/des manifestants brûlent le drapeau Americain

obama4

obama3

obama 1

obama 2

Obama trés critiqué par tous les medias Americains

PENDANT QU’OBAMA ET SON ÉPOUSE DANSENT LE TANGO LORS DU DÎNER EN LEUR HONNEUR, LES MANIFESTANTS BRÛLENT LE DRAPEAU AMÉRICAIN

Barack et Michelle Obama ont été les hôtes d’un Dîner d’État donné par le couple présidentiel argentin hier mercredi.
Une belle soirée avec au menu des danseurs professionnels de Tango pour faire danser le couple présidentiel américain.
Mais pendant ce temps à quelques rues, des manifestants des droits humains étaient occupés à brûler des drapeaux américains en exigeant qu’Obama quitte le pays.
Les manifestants accusent l’Amérique d’avoir soutenu des régimes dictatoriaux pendant la guerre froide en Amérique du Sud, y compris en Argentine, et tiennent les États-Unis responsables des milliers de personnes qui sont mortes ou ont disparues sous la domination des juntes militaires.
DEVOIR DE MÉMOIRE
Au temps de la guerre froide, les Etats-Unis considéraient l’Amérique latine comme une « chasse gardée » pour leur seule influence depuis la doctrine Monroe de 1823 (« L’Amérique aux Américains »).
La domination américaine s’exercait à travers la diplomatie avec Le soutien aux dictatures militaires considérées comme antimarxistes. Ubico au Guatemala, Somoza au Nicaraguaet le général Pinochet au Chili.
Les juntes installées et soutenues avec l’aide des Etats-Unis n’étaient pourtant pas compatibles avec le modèle démocratique.
Les mouvements communistes constituaient un danger pour la zone d’influence des Etats-Unis.
Les Etats-Unis tentèrent d’intervenir de manière indirecte par des pressions diplomatiques puis en préparant avec l’aide de la CIA un débarquement de Cubains anticastristes.
Le 17 avril 1961 le débarquement dans la baie des cochons est un échec.
Les années 1980 marque la fin de la guerre froide et une vague démocratique en Amérique latine avec la disparition des juntes militaires en Argentine (1983), au Brésil (1985), au Chili (1990).
L’hégémonie américaine est contestée par les représentants démocratiquement élus des pays d’Amérique latine.
Le souvenir du soutien américain aux dictatures militaires et l’idéologie communiste du Cubain Fidel Castro et le socialisme bolivarien du vénézuelien Hugo Chavez sont des sources d’opposition aux Etats-Unis.
Son Altesse Impériale Binyé, Mona Zerey

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment